À l'ère des nouveaux kiosques à limonade

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Avril 2015

À l'ère des nouveaux kiosques à limonade

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Avril 2015

Par Matthieu Charest

[Photo: Shutterstock]

L'été dernier, La grande journée des petits entrepreneurs avait réuni 300 «très jeunes» gens d'affaires de la Capitale-Nationale. Pour la 2e édition qui se tiendra le 27 juin, c'est tout le Québec qui sera balayé par l'initiative. L'année prochaine, le monde ?


«On veut semer les graines de l'entrepreneuriat», dit Catherine Morissette, cofondatrice de l'événement avec Mathieu Ouellet et Isabelle Genest. «Cette année, avec l'ajout de l'appui financier de la Caisse de dépôt et placement et de SFL Partenaire de Desjardins Sécurité financière, ça nous permet de prendre de l'ampleur partout au Québec.»


Le temps d'une journée, les jeunes de 5 à 12 ans sont invités à exploiter leur propre entreprise. Au coût de 5 $, l'inscription en ligne permet d'accéder à des fiches qui guident parents et enfants dans le développement d'une idée. Pour 15 $ de plus, en option, une trousse de matériel promotionnel est postée aux enfants. Cartes professionnelles, t-shirts, ballons et autres, afin d'appuyer leur «mise en marché».


À l'instar du kiosque à limonade d'antan, c'est devant leur domicile que s'installeront les enfants le 27 juin. Toutefois, libre à eux d'offrir les produits ou services qu'ils voudront : des jus frais aux spectacles de magie, en passant par les cours de soccer.


Signe des temps, les petites entreprises seront également répertoriées sur une carte interactive, sur le site Web de l'événement (www.petitsentrepreneurs.ca). «On espère un bon rayonnement», lance la cofondatrice à Les Affaires. «Disons que, si on atteignait 1 000 inscriptions cette année, "on ne se pourrait plus"», ajoute-t-elle en riant.


Sur la foi d'un sondage mené à l'interne après la première édition, les organisateurs affirment que la quasi-totalité des jeunes participants veut répéter l'expérience.


«Il y a eu tellement de bonnes idées, poursuit Catherine Morissette. "Marilou Toutou", notamment, a été un vrai coup de coeur. La petite entrepreneure fabrique des toutous avec des bas. L'idée a été remarquée par La Ruche qui, par l'intermédiaire de sa plateforme de sociofinancement, lui a permis d'amasser des fonds qu'elle a versés à la Fondation Rêves d'enfants.»


Pour s'inscrire : www.petitsentrepreneurs.ca


Des camps d'été pour jeunes entrepreneurs


Plusieurs camps d'été sont offerts aux (très) jeunes gens d'affaires qui seraient tentés par l'aventure entrepreneuriale. Les Affaires vous en propose une sélection de trois d'entre eux.


Le Camp entrepreneurial Audace


Les avant-midis sont consacrés à des visites d'entreprises, et les dîners, à des discussions avec de jeunes entrepreneurs. L'après-midi, les jeunes de 10 à 16 ans sont invités à développer des produits et des services.


Où : Lac-Beauport


Coût : 697 $ (997 $ pour 5 jours avec hébergement et repas)


Le Camp Entrepreneurs en Devenir


Le Camp Entrepreneurs en Devenir de l'École d'entrepreneurship de Beauce est offert aux jeunes de 15 ans et plus qui ont terminé leur troisième année du secondaire. Au menu : formations, activités sportives et rencontres avec des entrepreneurs d'expérience.


Où : Saint-Georges


Coût : 1 500 $ (hébergement et repas inclus)


Camp entrepreneurial de Shawinigan


Après avoir passé une semaine à créer et à peaufiner leurs petites entreprises, les jeunes de 9 à 16 ans doivent présenter leur création à leurs parents et amis. Randonnées et autres aventures sont également prévues.


Où : Île Banane, Shawinigan


Coût : 200 $ (hébergement et repas inclus)


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Jacynthe René: un nouveau rôle qui a changé sa vie

Édition de Avril 2019 | Claudine Hébert

La comédienne Jacynthe René n'attend plus que les maisons de production lui confient des rôles pour gagner sa vie. ...

À la une: notre spécial transformation numérique

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, notre spécial transformation numérique.

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.