10 choses à savoir vendredi

Publié le 26/01/2017 à 19:16

10 choses à savoir vendredi

Publié le 26/01/2017 à 19:16

Par Yannick Clérouin, Alain McKenna et Julien Abadie

Point 1: Pourquoi les camions UPS ne tournent pas à gauche...

Bon vendredi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce vendredi 26 janvier.

1- À votre avis pourquoi les camions UPS ne tournent pas à gauche? Pour réduire les risques d’accidents, et en même le temps de livraison des colis, UPS a pris une mesure aussi insolite qu'efficace. Obsédé par la réduction des temps de trajet, donc du coût de transport, le géant de la livraison en est venu à une conclusion toute simple: plus ses livreurs sont pris dans des bouchons, moins le boulot s’accomplit. Comment palier ce problème? Facile: en réduisant les virages à gauche à leur strict minimum (moins de 10% de tous les virages). Grâce à cet ajustement, son logiciel de routage est parvenu à réduire de... 40 millions de litres sa consommation globale de carburant! En plus, ça lui a permis de réduire les émissions polluantes annuelles de ses camions de 20 000 tonnes. Et tout ça en permettant de livrer 350 000 colis de plus. Évidemment, quand on peut tourner à droite sur un feu rouge, ça aide à gagner du temps aussi. On doute que les bénéfices soient les mêmes à Montréal…

2- Comment critiquer des collègues de travail sans les froisser. Offrir de la rétroaction n’est pas chose simple. Un conseil souvent donné aux gestionnaires afin de ne pas froisser leurs employés est d’utiliser la méthode du sandwich : un commentaire négatif précédé et suivi de commentaires positifs. Mais la majorité des gens n’est pas dupe et voit clair dans ce stratagème. Pour mieux passer le message, Fast Company propose d’autres méthodes de communication plus subtiles. Comme citer un point fort et un point faible en même temps («Ta présentation est excellente! On devrait changer les graphiques pour qu’ils le soient tout autant.»). Transformer une critique en question («Est-ce qu’on peut citer plus de sources pour renforcer ton argument?»). Citer une autorité en la matière («Les banques n’acceptent que des prévisions de croissance basées sur des données existantes.»). Vous utiliser comme cible («Pas sûr que cette présentation me convaincrait»). Ou finalement, rendez votre commentaire impersonnel («Il y avait beaucoup d’erreurs dans le premier jet de cette présentation»). Alors, vous êtes un gestionnaire hors pair? Mais vos employés trouvent que vos commentaires sont cinglants? Vous êtes sans doute assez flexibles pour adopter de nouvelles pratiques! (Vous voyez ce qu’on vient de faire?)

3- Voici les boulots les plus en demande au Canada cette année. Statistique Canada vient de publier les plus récentes données à propos des postes actuellement vacants au sein des entreprises canadiennes. Les quelque 402000 postes à combler en ce moment ne sont pas tellement plus nombreux qu’il y a un an (401000), mais la demande va en grandissant en Ontario (+18845), en Colombie-Britannique (+5730) et au Québec (+4825), alors qu’elle est à la baisse ailleurs au pays. Et si vous pensiez qu’il y a pénurie de main-d’œuvre dans le seul secteur technologique, détrompez-vous : les professionnels les plus en demande ces jours-ci sont les massothérapeutes! Probablement parce que les informaticiens (2e au palmarès) sont mal assis à leur poste de travail… Designers, entraîneurs sportifs et professionnels en tourisme sont également en forte demande, tout comme les techniciens dentaires, les gens en restauration et les experts du service à la clientèle.

4- Qui sont les plus gros employeurs américains dans chaque état? Cette carte géniale va vous donner une idée rapide de la situation: Wal-Mart règne en maître. La chaîne de magasins est le plus gros employeur dans presque tous les états du sud des États-Unis, au Montana et en Pennsylvanie. Au total, l'entreprise donne du travail à 850000 employés répartis dans 19 états, et devrait en créer 10000 de plus cette année. Intel et Boeing s'attribue respectivement l'Oregon et l'état de Washington. Dans la Nouvelle-Angleterre proche de chez nous, c'est le secteur de la santé qui caracole en tête. Détail amusant et pour tout dire inattendu: dans 9 états dont la Californie, le principal employeur est le secteur universitaire. 

5- La révolution mobile cause un énorme casse-tête à ce restaurateur qu’on pourrait croire à l’abri des changements technologiques. La chaîne de café Starbucks(Nasdaq. SBUX) est un adapteur précoce des technologies de paiement et des applications facilitant les commandes mobiles. C’est à priori une bonne nouvelle pour les clients pressés de la chaîne, sauf que l’avalanche de commandes réalisées par l’entremise d’un téléphone portable ou une tablette en un court laps de temps entraîne des retards et des files d’attente qui font fuir d’autres consommateurs. Les baristas des restaurants Starbucks les plus achalandés ont en effet eu de la difficulté à répondre à la demande alimentée par les commandes en ligne, ce qui a fait perdre des ventes à la chaîne, raconte Reuters. Conséquence: les ventes du premier trimestre ont été décevantes et l’entreprise a dû revoir à la baisse ses prévisions de revenus pour l’ensemble de son exercice. Certains diront que c’est un beau problème que de recevoir trop de commandes. Cela dit, Starbucks devra trouver des solutions efficaces à un problème d’un nouveau type, la congestion numérique.

6- Pourquoi l'arrivée chez nous de ces boîtes à bébés est une super nouvelle. Pour comprendre la situation, un petit saut en arrière s'impose. En 1938, le gouvernement finlandais décidait d'offrir à toutes les nouvelles mères issues de milieux défavorisés une boîte. Dans celle-ci, on trouvait de quoi coudre des vêtements pour le nouveau-né, des couvertures et des couches-culottes. Et la boîte en elle-même? Elle était destinée à servir de berceau pour les premiers jours du nourisson. Résultat: le taux de mortalité infantile a chuté dramatiquement, non pas à cause de la boîte, mais parce que ce cadeau s'accompagnait d'une sensibilisation et de conseils pour veiller à la santé de son enfant. Aujourd'hui, gracieuseté du gouvernement, toutes les mères finnoises reçoivent cette boîte qui contient désormais une cinquantaine de produits destinés au bébé. Mais elles doivent pour cela assister préalablement à des cours prénataux. Une idée géniale qui gagnerait à être généralisée. Bonne nouvelle: ce 26 janvier, le New Jersey a été le premier état américain à adopter ces boîtes en carton (et le Canada devrait suivre en mars paraît-il). Dans quel but? Réduire la mortalité infantile qui reste exceptionnellement élevée aux États-Unis (6,5/1000 contre 1,3/1000 en Finlande). Pour obtenir cette boîte produites par The Baby Box, les nouvelles mamans du New Jersey devront s'enregistrer en ligne, lire un document expliquant comment donner des soins à son enfant et répondre à un questionnaire. Comme le note Quartz, de nombreuses études pointent que ces programmes parentaux sont clés pour la bonne santé des nourissons (on en sait quelque chose au Québec). Et cette boîte est clairement la meilleure manière de les promouvoir!

7- Mais pourquoi Elon Musk s'entend-il si bien avec Donald Trump? Alors qu'on aurait pu légitimement penser que les voitures électriques, les batteries et les panneaux solaires produits par les entreprises d'Elon Musk ne cadraient pas trop avec les plans pétroliers de Donald Trump, c'est tout le contraire qui semble se produire: l'action Tesla grimpe et l'entente est au beau fixe entre les deux hommes. Que s'est-il passé depuis les remarques assassines que Musk a adressé au candidat républicain pendant la campagne? Comme le rapporte le New York Times, le nouveau président américain a invité le patron de Tesla à le rencontrer par deux fois depuis son élection. Et à chaque fois, Musk a plaidé pour une taxe carbone, mesure que Trump n'a étonnamment pas rejeté en bloc. Depuis, ces deux-là semblent filer le parfait amour. Le fantasque pdg s'est même fendu d'un tweet pour soutenir la nomination de l'ex patron d'Exxon Mobil au poste de secrétaire d'état. Et il paraîtrait que Trump serait fasciné par les projets martiens de SpaceX. Tout se passe comme si, à la surprise générale, Trump voulait faire de Musk l'un de ces conseillers. «Quand vous regardez de près le business de Tesla, vous comprenez vite qu'il y a des convergences d'intérêts avec l'administration Trump, explique l'analyste Adam Jonas. La Maison Blanche veut prioriser la création de jobs manufacturiers innovants et à haute valeur ajoutée. Or, Tesla est à l'épicentre de cet objectif.» Une situation paradoxale qui nous rappelle que Donald Trump est avant tout un pragmatique. «Vous n'avez pas besoin d'être anti-électrique pour être pour les énergies fossiles» comme le résume Adam Jonas.

8- À qui profite vraiment les 20 000 points du Dow Jones? Le passage du populaire indice au-delà du seuil des 20 000 points cette semaine fait le bonheur des investisseurs boursiers, mais comme de moins en moins de gens ont de l’argent placée à la Bourse, cette bonne nouvelle ne rejaillit pas également sur l’état financier de la population en général. Comme le rapporte Matt Bruenig dans Medium, «seulement 52% des Americains ont de l'argent placé en Bourse, ce qui constitue le taux le plus bas en 19 ans selon une enquête de Gallup datant d'avril dernier. Selon la même enquête, en 2007, 65% des sondés disaient avoir des investissements boursiers. Beaucoup d'Americains ont perdu foi dans le marché pile au mauvais moment: lorsqu'il est remonté en force.» On vous laisse en tirer les leçons qui s'imposent...

9- À l'agenda économique, on attend aujourd'hui la publication d'une série d'indicateurs par les Etats-Unis, au premier plan desquels la croissance du PIB en 2016. Ce rapport devrait confirmer la bonne santé de l'économie américaine au moment où Trump prend les manettes du pays. À suivre aussi, les résultats des commandes de biens durables en décembre et l'indice de l'Université du Michigan sur la confiance des consommateurs en janvier. 

10- Comment donner une nouvelle vie à un vieux cargo tout rouillé tout en respectant l’environnement? En le transformant en un récif qui s’adaptera à l’écosystème sous-marin. Le département texan des parcs et de la faune a fait couler The Kraken, un vaisseau de 371 pieds de long au large de la côte de Galveston. Objectif: créer un récif artificiel. Une entreprise spécialisée en réhabilitation a travaillé de concert avec l’équipe du Département afin de retirer du cargo toute trace d’essence, de pétrole et de matériaux toxiques. Au fil du temps, The Kraken, dont le nom est inspiré d’un célèbre monstre marin, deviendra un récif artificiel qui attirera poissons, coraux et invertébrés. Comme le golfe du Mexique compte peu de récifs naturels, l’ajout de cette structure sera bénéfique pour la diversité des espères locales, fait valoir un des dirigeants du programme, J. Dale Shively. Le projet a été en partie financé par des dons et par des fonds obtenus dans le cadre du dédommagement de la catastrophe Deepwater Horizon. Jetez un oeil à cette initiative.

Sources: Les Affaires, New York Times, Reuters, Fast Company, Statistique Canada, Quartz, Medium...

NDLR: Nous vous rappelons que l'article «Les 10 Choses à savoir» est un exercice de revue de presse, donc que les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

 


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

L'importance du réseau pour les petites entreprises

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. Plutôt que de laisser filer de trop grosses occasions, des TPE travaillent en équipe.

Les très petites entreprises: essentielles à l'économie

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. L'importance des très petites entreprises est bien souvent sous-estimée

Pour les TPE, un parcours parsemé d'obstacles pour atteindre la croissance

Édition du 19 Octobre 2019 | Kévin Deniau

ENTREPRENEURIAT: L'APPORT DES TPE. Seules six TPE sur dix ont connu une croissance positive entre 2012 et 2014.