10 choses à savoir mardi

Publié le 11/07/2017 à 08:38

10 choses à savoir mardi

Publié le 11/07/2017 à 08:38

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Bon mardi 11 juillet! Voici 10 informations qui méritent votre attention ce matin.

1- Voici pourquoi Hydro-Québec devrait se réjouir de l’émergence des cryptomonnaies. C’est que les Bitcoin, Ethereum et autres monnaies virtuelles ont besoin d'une importante quantité d’énergie pour fonctionner. Ainsi, chaque fois qu’une transaction impliquant la monnaie Ethereum a lieu, l’équivalent de la consommation électrique d’un foyer nord-américain serait consommé. Ça égale la consommation énergétique de 7000 transactions avec une carte de crédit, observe France24. Pour opérer, les monnaies virtuelles comme Bitcoin ou Ethereum recourent à un réseau d’ordinateurs qui enregistrent, puis valident les transactions. Et plus elles sont utilisées, plus ce réseau est sollicité. En ce moment, le réseau Ethereum consommerait autant d’énergie que 1,1 million de personnes! De quoi créer un nouveau marché potentiel pour une société énergétique comme Hydro-Québec…

2- La valeur du Bitcoin multipliée par 21 d’ici 5 ans? C’est ce que croit Tom Lee, un analyste de la firme Fundstrat qui n’est pourtant pas réputé pour s’emballer facilement. « Les cryptomonnaies cannibalisent l’or. Selon nos prévisions, nous pensons que la valeur unitaire du Bitcoin pourrait atteindre de 20000 à 55000$US d’ici 2022, et les investisseurs devront développer des stratégies pour profiter de cette hausse potentielle », dit-il, sur le site MarketWatch. Si ça se produit, ce sera tout un bond pour le Bitcoin, dont le sommet de 2530$US a été atteint il n’y a pas si longtemps. À mesure que la cryptomonnaie attire les investisseurs préférant cette valeur à l’or, le fait qu’elle n’existe qu’en petite quantité fera pousser sa valeur à la hausse substantiellement. « L’offre de Bitcoin croît moins vite que l’or, une rareté qui le rend aussi plus attrayant que l’or », conclut l’investisseur.

3- Les espaces de coworking valent plus que le plus important parc immobilier du Québec. WeWork, une des sociétés spécialisées dans les espaces de travail partagé les plus en vue, vient de recueillir 760M$US dans une nouvelle ronde de financement privé. Cette somme signifie qu’elle vaudrait désormais 20 G$US, soit plus que les sociétés Twitter, Box et Blue Apron réunies, écrit Business Insider. Mais surtout, l'entreprise qui offre des espaces de location de bureaux temporaires vaut près de 10 fois le principal exploitant immobilier du Québec inscrit en Bourse, Cominar(Tor, CUF.UN), dont la valeur a fondu à 2,4G$ ces derniers mois. Il faut dire que WeWork a le vent dans les voiles, attirant non seulement les travailleurs autonomes, mais des grandes entreprises également, dont Microsoft. Elle compte aussi 156 bureaux partout dans le monde, utilisés par quelque 120000 membres. Prochaine étape? WeLive, des espaces d’habitation partagés.

wework

4- Apple pourrait atteindre 1000 milliards $US avant la fin de l'année. Malgré la culbute du secteur technologique en Bourse ces dernières semaines, tout n’est pas gris pour ses plus grands fleurons. Ainsi, l’action d’Apple(AAPL), la société ayant la plus importante capitalisation boursière à l’heure actuelle, a perdu 9% depuis son sommet de 156,10$US en mai, mais ce n’est que temporaire, assure Brian White, analyste pour Drexel Hamilton, au site MacRumors. Selon lui, c’est même le bon moment pour acheter, car l’engouement autour d’un éventuel iPhone 8, attendu cet automne, fera monter la valeur de son action au-delà des 200$, conférant à la société une valeur supérieure à 1000 milliards $. « Selon nous, les résultats trimestriels d’Apple seront moins importants cet été vu les attentes des investisseurs envers l’iPhone 8. Nous croyons toujours que l’action d’Apple est parmi les plus sous-évaluées du marché en ce moment », dit-il. On verra bien!

5- Dis-moi quel soulier Adidas tu portes, je te dirai où tu vis. Le géant allemand de la chaussure a demandé à 12 artistes de créer une version unique de sa chaussure Ultraboost X pour chaque État des États-Unis. Du fromage du Winsconsin aux pêches de la Georgie, en passant par les Green Mountains du Vermont, tout y passe… Ces chaussures sont uniques, mais sont tout de même offertes sous forme d’une enchère dont les bénéfices seront remis à l’organisme Women Win, explique Business Insider. À voir!

adidas

adidas

adidas

6- Les investisseurs demeurent en mode attentiste mardi, avant le début d’une saison des résultats trimestriels qui s’annonce cruciale, à un moment où la banque centrale américaine resserre les conditions de crédit. Les principaux indices battent en retraite, attendant des précisions sur la politique monétaire américaine à la veille du début d'une intervention de la présidente de la Réserve fédérale. Dans notre revue de marché complète, on vous parle aussi de la pression qui monte sur la direction de La Baie, d’une acquisition de Couche-Tard à la veille de ses résultats et de la cible abaissée pour Gildan.

7- On regrette de vous dire que les automobilistes qui attendent au dernier instant pour rentrer dans le rang ont probablement raison. La saison estivale au Québec est aussi la saison des cônes orange. En d’autres mots : l’autoroute passe de trois à deux voies, ou de deux voies à une seule, et tout le monde doit rentrer sagement dans la file. Et si la politesse suggère que tout le monde devrait rentrer dans le rang un à un, la science, elle, indique le contraire : les automobilistes qui attendent jusqu’au dernier moment pour s’insérer devant le plus de voitures possible feraient un meilleur usage de l’espace disponible, ce qui contribuerait à accélérer la circulation. La preuve? Le Colorado utilise des panneaux incitant les conducteurs à « utiliser les deux voies jusqu’au bout ». Résultat? Selon Inc, le flot de la circulation irait de 15 à 50% plus rapidement dans les zones de construction. Alors, continuons d’être polis au volant, mais attendons tout de même avant de s’insérer dans la file voisine!

cone

8- Cet assistant vocal numérique a appelé la police pendant une dispute conjugale. C’est une histoire typiquement américaine : un couple en banlieue d’Albuquerque s’est mis à se disputer, le 6 juillet dernier, à tel point que l’homme a sorti un fusil, menaçant sa conjointe, et s’exclamant « as-tu appelé le shérif? » Chose que l’Assistant Google a interprété comme une commande, relate le site Clubic. Il ne s’est donc pas fait prier, et a aussitôt composé le 9-1-1. L’opérateur a entendu la dispute, a envoyé une patrouille et la femme, ainsi que la fille de l’homme en question s’en sont sortis indemnes. Quelques heures de négociation plus tard, l’homme a finalement été arrêté.

9- Ça va de plus en plus mal pour Snap. En fin de séance hier, son action a baissé sous les 17$, sa valeur initiale, pour la première fois depuis son introduction en Bourse, en mars dernier. Le creux a été de 16,95$, l’action terminant la journée à 16,99$. La raison? À la fin du mois, les investisseurs de la première heure pourront se délester de leurs propres actions, ce qui ne manque pas de susciter une certaine crainte sur les marchés. Depuis un sommet de 29,44$ atteint le 3 mars dernier, l’action de Snap n’a pas cessé de baisser, rappelle CNBC. La descente actuelle serait toutefois normale : dans la même situation, les actions de Facebook et de Twitter ont-elles aussi reculé de 24 et 30 pourcent, respectivement, avant de reprendre une tendance à la hausse. Reste à voir si Snap parviendra elle aussi à retourner la vapeur.

snap

10- Vague ou pas, ce gadget vous fera passer un été de rêve. Que ce soit en mer ou sur le lac le plus plat que vous connaissiez, la planche Carver, de la société Onean, vous fera vivre l’expérience du surf grâce à un petit moteur logé dans sa partie inférieure qui la propulse à une vitesse juste assez élevée pour être grisante. Le moteur est électrique et offre 20 minutes d’autonomie. Deux courroies retiennent le surfer, ce qui assure que vous aurez l’air d’un expert dès les premiers instants!


Sources: Business Insider, Clubic, CNBC, France24, Inc, Les Affaires, Macrumors, MarketWatch, Youtube.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À la une

La crise climatique pose un risque au système financier, dit Poloz

La BdC développe des modèles pour mieux comprendre leurs conséquences.

Guy Cormier veut instaurer une identité numérique

C'est ce qui est sorti de la consultation parlementaire qui se penche sur le vol massif de données personnelles.

Bourse: Wall Street termine en baisse, préoccupée le commerce

Mis à jour à 16:57 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Mercredi, elle était lestée par un regain de pessimisme sur le front commercial.