10 choses à savoir mardi

Publié le 24/10/2017 à 09:18

10 choses à savoir mardi

Publié le 24/10/2017 à 09:18

Par Yannick Clérouin et François Remy

Un bagel à 1000$, ça vous dit? De trop rares Canadiens parmi les meilleurs patrons du monde; Hilfiger vend son penthouse... ainsi que 7 autres nouvelles qui valent le détour en ce mardi 24 octobre.

1. Parmi les 100 meilleurs PDG au monde, les Canadiens ne sont pas légion. Et qui plus est, on retrouve deux frères au sein de la même société. Harvard Business Review (HBR) a dévoilé son classement mondial 2017 des patrons salués pour les résultats à des entreprise qu'ils dirigent. Si Belges et Français (14!) parviennent à se distinguer, trois entreprises canadiennes se hissent laborieusement dans le top. L'une d'entre elles, Power Corporation, empire familial québécois des Desmarais, réunit d'ailleurs les descandants, André et Paul, Jr., qui arrivent ainsi ex aequo en 80è position. Soulignons que la France est le deuxième pays qui compte le plus de PDG dans cette liste, après les États-Unis (38). Autre faiblesse au niveau de la représentativité: deux femmes figurent dans le classement, Marillyn Hewson de Lockheed Martin et Debra Cafaro de Ventas. Les résultats financiers de chaque entreprise compte pour 80% du résultat final, le reste étant proportionné à l'impact point de vue environnemental, social et de gouvernance.

2. Ces véhicules qui carburent à... la graisse de cuisson. La lutte menée par la Californie contre le changement climatique se livre plus férocement dans les restaurants que dans l'usine Tesla, fait remarquer Bloomberg. Sept ans après que le «Golden State» a commencé à offrir des incitants financiers aux producteurs de carburants à faible teneur en carbone, des villes et des entreprises californiennes utilisent du «diesel mélangé» à des graisses et des huiles pour alimenter les transports. Et désormais, ces subventions dépassent en valeur celle accordée aux voitures électriques. Le diesel renouvelable est fabriqué à partir de matières organiques telles que les plantes et les graisses animales qui sont traitées dans des raffineries spéciales (hydrogénisation). Contrairement au biodiesel, le diesel renouvelable peut être utilisé directement en raison de sa similitude avec le diesel pétrolier. D'où son succès.

3. Snapchat va encore se faire mal voir… Après les baisses d'audience liées au succès des Stories d'Instagram, ce sont désormais ses lunettes Spectacles qui ne trouveraient plus preneur. Selon le site The Information, Snap est submergée par les invendus: des «centaines de milliers» d’unités, assemblées ou en pièces détachées, prendraient la poussière dans les entrepôts. Ce surplus s’expliquerait entre autres par un réapprovisionnement massif effectué par Snapchat après l’été, convaincu que la demande se maintiendrait à la rentrée. Sauf que cette demande n'aurait été qu'éphémère. Personne ne voit clair dans la stratégie du groupe. Autre exemple, avec les rumeurs autour d'un drone signé Snapchat. Ce projet resterait lui aussi dans les cartons. 

4. Partir à la retraite plus vieux, mourir plus tôt et en moins bonne santé entre. Voilà le triste sort des Américains à en croire les derniers chiffres de la Société des actuaires. Le gouvernement pousse les travailleurs à allonger leur carrière mais l’espérance de vie n’augmente pas forcément. Près d’un Américain âgé de 65 à 69 ans sur trois travaille encore, et près d’un cinquième de ceux âgés de soixante-dix ans. D’autres données viennent d’ailleurs grossir le trait de cette situation, démontrant que la santé de personnes actives promet moins de beaux jours de pension qu’aux précédentes générations, selon la publication Health Affairs. Des économistes de Princeton estiment que cela reflète une épidémie de suicides, d’overdoses et d’alcoolisme, causant un pic du taux de mortalité au sein des populations de type caucasiennes, souligne Bloomberg. L’obésité jouerait également un rôle prépondérant. Bref, bonne nouvelle pour les coffres de Washington, que moins de chèques mensuels du programme de retraite viendront ponctionner.

5. On savait les prix démesurés à New York mais cet hôtel bat des records avec un bagel à… 1000$. Parce qu’il est au blé entier, nappé de Mascarpone (le fromage italien crémeux), accompagné d’une gelée de vin Riesling et parsemé de truffes blanches, explique le directeur du Westin, situé sur Times Square. Avec ce bagel qui fera chauffer votre carte de crédit, vous ne regarderez plus à la dépense et prendrez volontiers ce café tendance à seulement 69$ dont nous vous parlions la semaine dernière. Notons au passage que ce n’est pas la première fois que cette pâtisserie originaire des milieux modestes d’Europe de l’Est devient un produit de luxe. L’hôtel le relance dix ans après un premier essai infructueux pour des raisons conjoncturelles, si vous voyez ce que l’on veut dire. Il sera offert –façon de parler– à partir de ce premier novembre et ce jusqu’au 15 décembre et devra être commandé au 24h à l’avance. Enfin, si vous désirez garder bonne conscience, sachez que l'argent récolté pour ce somptueux morceau de pain sera en fait reversé au premier fonds d'aide alimentaire new-yorkais. Mais pourquoi ne pas directement donner à l'association, se demande l'expert en marketing d'Absurdly Driven.

6. Vous êtes si productif que même quand vous traversez la rue, vous gardez le nez collé à votre téléphone portable? Voilà qui pourrait vous valoir une contravention à partir de demain à Honolulu. La ville hawaïenne a passé une loi qui entre en vigueur mercredi et qui permet à ses policiers de donner une amende pouvant atteindre 35$US à ceux qui regardent un appareil électronique tout en traversant la rue. Honolulu est la première grande ville à passer une telle loi, souligne le New York Times. Il faut dire que la sécurité des piétons est menacée. Aux États-Unis, le nombre de piétons décédés a bondi de 9% en 2016 pour atteindre 5987, soit le pire bilan depuis 1990, selon les données du gouvernement fédéral. Le téléphone intelligent, source de distraction intellectuelle et visuelle, est au banc des accusés. Les gens qui textent en marchant, par exemple, sont près de quatre fois plus susceptibles de commettre un geste dangereux, comme de ne pas regarder des deux côtés de la rue qu’ils traversent, écrit le quotidien new-yorkais. Même si ce n’est pas encore illégal ici, prenez les devant et ne lisez surtout pas les 10 choses à savoir en pleine traversée d’un boulevard.

7. Gains en vue à Wall Street, le CN se dévoile et ce producteur de bois continue d'impressionner. Nous sommes en plein coeur de la saison des résultats trimestriels et Wall Street continue de se montrer optimiste, même si les déboires du poids lourd industriel General Electric(NY., GE) ont notamment freiné l'élan des Bourses lundi. Plusieurs sociétés phares dévoilent leurs plus récents résultats, dont McDonald's, GM, United Technologies, 3M, AT&T, Caterpillar et Eli Lilly. À lire dans notre revue boursière quotidienne.

8. Le secret du bonheur d'Einstein... est à vendre. «Une vie tranquille et modeste apporte plus de joie que la recherche du succès qui implique une agitation permanente», écrivit sur une lettre en 1922 celui qui allait devenir le prix Nobel de physique pour ses travaux sur la relativité. Ce papier reprenant une autre théorie, celle du bien-être, Albert Einstein le donne en guise de pourboire à un courtier lorsqu’il réside dans un hôtel tokyoïte. Près d'un sicècle plus tard, comme le rapporte le site britannique Express, la maison de vente Winner basée à Jérusalem vient mettre ce document d’Einstein sans valeur scientifique aux enchères.


9. Quand une sommité de l’investissement devient un épouvantail politique.  Imaginez Warren Buffett sur un panneau géant pour dénoncer la férocité du capitalisme? Et bien c'est exactement ce qui arrive à George Soros, autre vétéran de la finance et grand mécène de l'Europe au passé communiste. Il est devenu un bien malgré lui l'égérie publicitaire de la campagne électorale dans sa Hongrie natale. Le Premier ministre Viktor Orban, un leader anti-musulman qui a promis de construire une «démocratie illibérale» à l'image de la Russie, détourne l'image de Soros pour le diaboliser lui et l'Union européenne comme des intrus qui ont contribué à ruiner «l'ancienne et magnifique Europe d'avant le multiculturalisme».

10. Vous aimez les vêtements de Tommy Hilfiger pour leur look classique et passe-partout, mais tomberez-vous sous le charme du penthouse un brin excentrique du designer? Le milliardaire de la mode a dit à CNBC avoir mis en vente son appartement situé au sommet de l’Hôtel Plaza pour 50M$US, parce qu’il est en déplacement aux quatre coins de la planète une bonne partie de son temps. La plupart des pièces du duplex de 6000 pieds carrés rendent hommage à l’hôtel historique qui l’abrite. On y prend par exemple le thé dans une pièce consacrée à une des résidantes les plus célèbres du Plaza, Eloise. C’est surtout la terrasse de l’appartement et vue spectaculaire sur New York et le Central Park qui constitue le principal attrait du penthouse. C’est d’ailleurs l’endroit préféré du couple Hilfiger. À qui la chance?

Sources: Harvard Business Review, The Information, Inc, Bloomberg, Express, CNBC...

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:

NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

 


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

4 conseils pour atténuer les problèmes de santé mentale

19/09/2019 | lesaffaires.com

Ces quatre conseils pourraient vous aider.

Le journal Les Affaires change de propriétaire

Mis à jour le 19/09/2019 | lesaffaires.com

TC Transcontinental vend la majorité de ses actifs de médias spécialisés et activités événementielles.

L'Auberge qui ne voulait pas fermer l'hiver

Édition du 21 Septembre 2019 | Claudine Hébert

PME DE LA SEMAINE. Julie Ménard a fait le pari que l'auberge pouvait rouler tout au long de l'année. Elle avait raison.