10 choses à savoir lundi

Publié le 27/03/2017 à 08:50

10 choses à savoir lundi

Publié le 27/03/2017 à 08:50

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 10: et si on mettait les feux pour piétons au sol? (Photo: Büro North)

Bon lundi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce 27 mars.

1- Ces couples vivent d’une paye à l’autre... et gagnent 500 000 $ par an. Un salaire dans les six chiffres n’est pas un gage d’indépendance financière. La preuve. Des familles vivant à New York sont dans le trou en dépit de salaires annuels que la très grande majorité des Québécois jugeraient suffisants pour travailler à temps partiel, voire prendre une retraite hâtive. Une récente analyse réalisée par le site Financial Samurai montre à quel point il est difficile pour les ménages de joindre les deux bouts à New York, une des villes du monde où le coût de la vie est le plus cher. Une fois les impôts et taxes réglés, les dépenses liées à la maison et à la garderie payées et les contributions au régime de retraite effectuées, il ne reste plus que 7300 $US par année à un couple où chacun des conjoints gagne 250 000 $US. Le blogueur de Financial Samurai affirme qu’il reçoit de nombreux courriels de couples de professionnels gagnant des salaires élevés demandant de l’aide parce qu’ils se trouvent en difficultés. Comment diable des gens empochant de tels salaires peuvent-ils avoir des problèmes financiers? Une fois que les gens commencent à gagner un salaire dans les six chiffres, ils changent leurs habitudes. On se tient avec d’autres personnes qui gagnent beaucoup d’argent. Et voilà que le cercle vicieux de la comparaison financière commence. Le phénomène de l’ami ou du voisin gonflable. On s’achète une Tesla à 100 000 $, on se paye des vacances de luxe et oui, on vit dans un quartier chic d’une ville déjà hors de prix comme New York. On ne va pas pleureur sur le sort de ses riches cassés. Mais il y a une belle leçon à retenir de ces cas de finances personnelles extrêmes: il vaut mieux gagner moins et avoir un train de vie moins fastidieux. 

2- 78 %. C’est la part des dépenses publiques canadiennes qui ne proviennent pas du fédéral. Ça fait du Canada le pays le plus décentralisé de l’OCDE, note Kevin Milligan, professeur d’économie à UBC, sur Twitter. Autrement dit, les provinces, municipalités et autres paliers gouvernementaux sont responsables d’un peu plus des trois quarts des dépenses publiques au pays. La moyenne de l’OCDE? 32 %. Cette tendance s’est amorcée vers 2001, au Canada, le fédéral tentant de renouer avec l’équilibre budgétaire après plusieurs décennies de déficits. Vous pourrez penser à ça en finalisant votre déclaration d’impôt au cours du prochain mois…

Canada

3- En 2018, la Fête du Canada pourrait devenir la Fête du Cannabis. C’est ce qu’on saura dans deux semaines, alors que le gouvernement fédéral pourrait annoncer son plan de légaliser la marijuana au pays à partir du 1er juillet de l’an prochain. Ce serait la recommandation d’un groupe d’étude dirigé par l’ex-ministre de la Justice Anne McLellan, et mandaté par Ottawa sur la question. Selon CBC News, le groupe suggérerait par ailleurs de laisser les provinces gérer la commercialisation des produits dérivés du cannabis. Elles seront aussi libres d'en fixer le prix comme elles voudront. L’âge légal pour posséder de la mari serait d’au moins à 18 ans, tandis que les personnes intéressées à faire pousser du pot eux-mêmes se verraient imposer une limite de quatre plants par ménage.

4- En 1958, Ford croyait dur comme fer à l’avènement de la voiture volante. Y aura-t-il des voitures entièrement autonomes sur nos routes aussi tôt qu’en 2021, comme l’a promis Mark Fields, PDG de la Ford Motor Company dernièrement? Avec les déboires de sociétés comme Uber et Tesla, deux des sociétés les plus avancées en la matière, il est permis d’en douter. Mais comme le rappelle Gizmodo en fouillant dans les archives, en 1958 aussi, on croyait à une révolution imminente de l’automobile. Andrew A. Kucher, alors PDG de Ford, avait mis au point l’idée d’un train qui léviterait au-dessus des rails. Le précuseur des trains Maglev qu’on connait aujourd’hui. Fort de cette trouvaille, il estimait que cette technologie pourrait être transposée à l’automobile dans un avenir proche. Glisser sur un coussin d’air plutôt que sur des pneus permettrait d’atteindre des vitesses de «300 à 800 km/h». Et nous éviterait, aujourd’hui, de rager contre les nids-de-poule. Mais voilà, ce n’était qu’un rêve…

Ford

5- La chasse au talent serait-elle devenue une lutte contre le talent? C’est ce qu’avancent Tomas Chamorro-Premuzic, auteur spécialisé en ressources humaines, et Adam Yearsley, directeur des ressources humaines chez Red Bull, dans une lettre d’opinion qu’ils publient sur Fast Company. «Au lieu de gagner cette lutte d’acquisition de talent, les entreprises semblent avoir mené une lutte contre le talent, s’aliénant les employés plutôt que les aidant à s’améliorer», résument-ils. C’est, selon eux, ce qui explique en partie la hausse de popularité du travail autonome et de l’entreprenariat, ainsi que le nombre d’employés continuellement à l’affût d’une ouverture ailleurs, qui serait passé de 45 à 75 % de l’ensemble de la main-d’œuvre, ces dernières années. Il serait temps que les entreprises accordent plus d’importance au talent qu’elles possèdent déjà, en offrant des outils d’évaluation et d’amélioration conséquents. Sinon, ça ira en empirant, concluent les auteurs : «le marché de l’emploi est composé d’entreprises se plaignant d’une pénurie de travailleurs talentueux, et de travailleurs se plaignant d’une pénurie de bons boulots.»

6- Attendez-vous à ce que ça brasse en Bourse ce lundi. Les investisseurs ont laissé tomber leurs lunettes roses des premiers mois de l’ère Trump et se questionnent sur la capacité du président américain de mettre en oeuvre les réformes souhaitées. L’échec de la réforme de l’assurance-maladie «soulève de nombreuses questions quant à la capacité du nouveau président à faire passer une réforme fiscale d'ampleur, réforme qui est largement espérée par les investisseurs et qui justifie en grande partie» le fort mouvement haussier qui a suivi l'élection de Donald Trump», dit Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque. Peu avant l’ouverture officielle, les indices américains perdent entre 0,66% et 0,73%. Lisez notre revue de marché complète.

7- Bannir les portables en avion : un affront aux lignes aériennes plutôt qu’aux terroristes? La décision par le gouvernement américain de bannir les ordinateurs portables et tablettes des cabines de huit lignes aériennes étrangères, pour leurs vols en provenance d’une dizaine d’aéroports du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, a-t-elle été prise pour les raisons évoquées? Ce weekend, deux journalistes du Washington Post ont étudié la question de plus près, et ont remarqué que les lignes aériennes ciblées étaient toutes détenues par l’État, ou jouissaient de généreux avantages fiscaux dans leur pays. Une situation qui désavantage les autres compagnies aériennes, notamment les compagnies américaines. En d’autres mots, explique Slate.com, cette mesure, qui peut être perçue comme une extension du décret contre l’immigration du président Trump, serait aussi «un effet d’une politique commerciale protectionniste». Sauf que ce coup-ci, ce sont les voyageurs d’affaires, surtout, qui paient la note.

8- Ce ranch vous laisse écraser des voitures au volant d’un char d’assaut. Et, pour faire bonne mesure, vous pourrez aussi opérer un énorme lance-flammes, ou encore, tirer du fusil. Alors, intéressés? C’est ce qu’offre le musée DriveTanks situé à Uvalde, au Texas. Comme l'a constaté Business Insider hier, on y trouve une collection étonnante de chars d’assaut et d’autres armes datant de la deuxième Guerre mondiale. Les voitures qu’on vous laisse écraser sont plus récentes, mais ça n’enlève rien au réalisme de la chose… À condition de troquer ses shorts pour un habit de camouflage digne de ce nom.


9- À l’agenda lundi, le maire de Montréal, Denis Coderre, ainsi que le président et chef de la direction de BCE et Bell, George Cope, prennent part à une conférence de presse pour une annonce(9h45, Pointe-à-Callière). Le chef de l'opposition officielle, Jean-François Lisée, et le porte-parole du Parti Québécois en matière de transports, Alain Therrien, tiennent un point de presse en compagnie de représentants du monde du taxi. (11h, 1200, avenue Papineau). À suivre aussi, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, prononce une allocution à la tribune de la Chambre de commerce de Calgary(13h30, Hyatt Regency). Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, tient un point de presse concernant un lien entre Québec et Lévis. (10h00, Quai des Cageux).

10- Parce que marcher et texter… c’est aussi dangereux. Désirant combattre la distraction de piétons ayant les yeux rivés sur leur téléphones intelligent, la ville de Bodegraven, aux Pays-Bas, a mis en place un projet pilote de feux de signalisation au sol, afin de capter leur attention avant qu’ils s’engagent par mégarde devant une automobile ou un autobus. «Les feux pour piétons qu’on trouve partout dans le monde ont été conçus pour des gens qui regardent loin devant eux, pas vers leur téléphone», explique Soren Luckins, directeur de Büro North, qui a développé la technologie, au site DeZeen. À voir!


Sources: Business Insider, CBC News, DeZeen, Gizmodo, Les Affaires, Slate, Twitter, weforum.org.

Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.