Un été robuste fait bondir le bénéfice du Canadien National

Publié le 26/10/2010 à 17:41, mis à jour le 26/10/2010 à 17:47

Un été robuste fait bondir le bénéfice du Canadien National

Publié le 26/10/2010 à 17:41, mis à jour le 26/10/2010 à 17:47

Par lesaffaires.com

Le Canadien National (CN) n'a nullement été affecté par le court lock-out qui a paralysé le Port de Montréal en juillet dernier. Le transporteur a même mieux fait que ce à qui s'attendaient les analystes pour son troisième trimestre.

Le CN a ainsi réalisé un bénéfice net de 556 millions $, ou 1,19 $ par action, pour le trimestre qui s'est achevé le 30 septembre. L'année dernière, les profits avaient été de 461 millions $, ou 0,97 cent par action.

Les revenus du CN ont également bondi, passant de 1,85 milliard $ à 2,12 milliards $ en l'espace d'un an.

Les analystes s'attendaient à ce que la plus importante compagnie de chemin de fer au Canada présente des résultats aussi robustes puisqu'elle a profité d'une résurgence de la demande pendant la période estivale.

Selon Thomson Reuters, la moyenne des estimations faites par les analystes prévoyait des revenus de 2,1 milliards $ et un bénéfice net de 1,13 $ par action.

Le CN s'est dit satisfait des lignes directrices financières qu'il avait présentées en juillet. Dans un communiqué transmis mardi, la compagnie de chemin de fer dit aussi s'attendre à une augmentation d'environ 25 pour cent du bénéfice par action (BPA) dilué rajusté de 2010, comparativement au BPA dilué rajusté de 3,24 $ enregistré en 2009.

Le président-directeur général Claude Mongeau a indiqué que la bonne performance du CN était attribuable à une forte croissance des produits d'exploitation, à un contrôle efficace des coûts et à une amélioration de la productivité.

Il estime par ailleurs que l'accroissement des volumes transportés dans presque tous les marchés reflète la reprise qui se poursuit dans les économies nord-américaine et mondiale.

Le CN compte plus de 21 000 employés au Canada et aux États-Unis.

Selon la PC.

À la une

Myni, grande gagnante du Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia

Mis à jour le 02/12/2022 | Elsa Vecchi

Elle s’est démarquée lors d’un concours de pitch sur le thème de la «Vallée de la mort».

Défi jeunes pousses en croissance: Uni et Brave remporte le prix Coup de coeur du public

16/11/2022 | Elsa Vecchi

Vous avez été nombreux à voter pour son pitch d'entreprise.

COP15: protéger l'environnement, c’est payant

02/12/2022 | François Normand

ANALYSE. La nature nous procure quatre services essentiels: l'approvisionnement, la régulation, le soutien, la culture.