MISE À JOUR. Un constructeur délinquant fait de nombreuses victimes

Publié le 20/06/2013 à 15:09, mis à jour le 10/02/2015 à 15:22

MISE À JOUR. Un constructeur délinquant fait de nombreuses victimes

Publié le 20/06/2013 à 15:09, mis à jour le 10/02/2015 à 15:22

«Quand ça va mal, ça va mal»

Questionné par LesAffaires.com sur tous ses déboires, Anthony Nguyen a peu d’explications à fournir. «Quand ça va mal, ça va mal, c’est tout!» dit-il.

Selon lui, ses problèmes ont véritablement commencé quand son projet de la rue Saint-Hubert s’est effondré. «Les assurances ne payaient pas, et tout le monde a commencé à paniquer», dit-il. Il blâme particulièrement deux de ses financiers qui ont rappelé leurs prêts de construction à l’époque: le gynécologue George Hager et la Corporation de prêts hypothécaires Ace, en partie détenue par le député libéral fédéral Irwin Cotler. «Une gang de fous!» selon lui.

En fait, selon les registres fonciers, les problèmes semblent plutôt avoir commencé en 2009, quand Revenu Québec a enregistré une hypothèque légale de 86 129 $ sur des propriétés personnelles d’Anthony Nguyen, rues Berri et Saint-Denis.

Quant aux problèmes qu’il a connus dans le Vieux-Montréal, il refuse d’en parler: «Ce n’est pas de vos affaires, dit-il. Il y a eu un sinistre.»

Aujourd’hui, Anthony Nguyen se bat en cour pour éviter de rembourser George Haber. Son avocat, Éric De Louya, plaide qu’il n’a pas à rembourser le prêteur, puisque PLKJ lui aurait construit une maison en échange du soi-disant prêt, ce que George Haber nie en cour.

Projet sinistré

À la une

Malade, vaut-il mieux rester chez soi ou aller au bureau?

MAUDITE JOB! «L'autre jour, j'étais malade comme un chien. Je suis quand même allé au bureau. Ai-je eu raison ou tort?»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 23 mai

Mis à jour il y a 48 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Nvidia lance la tech, peu d'élan ailleurs.

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.