Eric Girard, ministre des Finances du Canada? «Je pourrais être intéressé»

Publié le 17/04/2024 à 13:14, mis à jour le 17/04/2024 à 13:18

Eric Girard, ministre des Finances du Canada? «Je pourrais être intéressé»

Publié le 17/04/2024 à 13:14, mis à jour le 17/04/2024 à 13:18

Par La Presse Canadienne

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard (Photo: Jérôme Lavallée)

Québec — Dans la foulée de l’annonce de l’ex-whip du gouvernement Eric Lefebvre de se lancer avec les conservateurs de Pierre Poilievre, le ministre caquiste des Finances, Eric Girard, refuse de fermer la porte à faire de même et laisse entendre qu’il aimerait occuper un poste similaire au niveau fédéral. 

«J'ai toujours dit que j'aimais le Canada et qu’un jour, je pourrais être intéressé d’être ministre des Finances du Canada», a indiqué M. Girard en mêlée de presse à l’Assemblée nationale mercredi. 

Talonné par les journalistes à savoir s’il pourrait imiter son collègue et se lancer avec les conservateurs comme il l’a fait en 2015, Eric Girard a refusé de fermer la porte. «Je n'ai pas à répondre à cette question-là. J’ai des responsabilités et je suis heureux de mes responsabilités», a-t-il affirmé. 

Eric Lefebvre a annoncé mardi en soirée sur le réseau social X qu’il quittait la Coalition avenir Québec (CAQ) pour se présenter avec les troupes conservatrices lors du prochain scrutin fédéral. Il siégera comme indépendant entre-temps. 

La ministre Martine Biron a dit qu’elle avait hâte d’entendre Eric Lefebvre. «Il a quand même été élu avec une majorité fracassante alors ses citoyens comptaient sur lui (...) Je suis vraiment curieuse d'entendre les raisons qui motivent sa décision», a-t-elle dit. 

 

«Quitter le bateau»

Le député caquiste de Vanier-Les Rivières, Mario Asselin, a laissé entendre qu'Eric Lefebvre était «un des premiers à quitter le bateau». Questionné à savoir s’il pourrait donc y en avoir d'autres, il a répondu qu’il ne savait pas.

Eric Lefebvre est le deuxième élu caquiste à quitter le caucus depuis le dernier scrutin de 2022. La députée de Jean-Talon, à Québec, Joëlle Boutin, a démissionné en juillet dernier, évoquant des considérations familiales.

Comme Mme Boutin a laissé son siège vacant, une élection partielle a dû être tenue. La CAQ a perdu la circonscription de Jean-Talon au profit du Parti québécois (PQ). Comme M. Lefebvre devient député indépendant, il n’y aura pas d’élection complémentaire pour le remplacer, du moins pour l’instant.

 

Malaise à QS et au PQ

Québec solidaire (QS) et le PQ n’ont pas caché leur malaise avec la décision d’Eric Lefebvre de continuer de siéger comme député indépendant à Québec tout en ayant admis vouloir faire le saut au fédéral.

Le député solidaire Vincent Marissal a invité son collègue à une réflexion et à prendre une décision par respect pour ses commettants.

Selon le député péquiste Pascal Bérubé, M. Lefebvre doit s’expliquer pour son départ peu de temps après le dernier scrutin provincial, d’autant plus que comme whip du gouvernement, il siégeait au Conseil des ministres.

Le chef libéral intérimaire, Marc Tanguay, est resté plus circonspect sur la décision de l’ancien whip de la CAQ, affirmant qu’il tenait pour acquis qu’il allait continuer de faire son travail de député à 100%.

Il a tout de même indiqué que ça faisait mal à François Legault que M. Lefebvre voit plus d’avenir avec le chef conservateur Pierre Poilievre.

Alors que la CAQ bat de l’aile dans les sondages depuis plusieurs mois, les conservateurs de Pierre Poilievre caracolent dans les intentions de vote. Ils accusent toutefois un retard au Québec, où ils sont en troisième position derrière le Bloc québécois et les libéraux de Justin Trudeau, selon l’agrégateur de sondages 338Canada.


Thomas Laberge, La Presse Canadienne


 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

Bridge-Bonaventure: encore une fenêtre pour démarrer le projet en 2024

Mis à jour le 22/04/2024 | Charles Poulin

Si c’est le cas, les premiers résidents pourraient y mettre les pieds à la fin de 2026 ou au début de 2027.

Landerz récolte 1,5 M$ de financement de démarrage

Mis à jour le 22/03/2024 | Charles Poulin

Cela lui permettra notamment de développer sa plateforme visant à accélérer les transactions de terrains.

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.