La Chambre de commerce du Canada demande le lancement d’une autre offensive de charme

Publié le 02/01/2024 à 16:17

La Chambre de commerce du Canada demande le lancement d’une autre offensive de charme

Publié le 02/01/2024 à 16:17

Par La Presse Canadienne

L’organisation, qui représente des entreprises de différentes tailles partout au pays, estime que le moment est venu de lancer une campagne de sensibilisation coordonnée par les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux pour protéger le commerce transfrontalier. (Photo: La Presse Canadienne)

La Chambre de commerce du Canada demande à Ottawa de lancer une autre offensive de charme, similaire à celle qui avait mené à l’Accord de libre−échange nord−américain (ALENA), pour défendre les intérêts commerciaux du Canada aux États−Unis avant l’élection présidentielle de novembre. 

L’organisation, qui représente des entreprises de différentes tailles partout au pays, estime que le moment est venu de lancer une campagne de sensibilisation coordonnée par les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux pour protéger le commerce transfrontalier.

Cette campagne impliquerait des entreprises privées et viserait à convaincre les Américains que le Canada est un partenaire exceptionnel pour l’économie américaine, avant l’examen prévu de l’Accord Canada−États−Unis−Mexique, en 2026.

La Chambre affirme que Washington traite ses relations avec le Canada comme transactionnelles et soutient que les élections imminentes ne feront qu’encourager les politiciens à proposer des politiques plus protectionnistes, qui mettraient le Canada sur la touche.

Lorsque l’ancien président Donald Trump a menacé de mettre fin à l’ALENA qui régissait le commerce des États−Unis avec le Canada et le Mexique depuis 1994, Ottawa a déployé des efforts considérables pour convaincre les Américains qu’ils bénéficiaient du libre−échange, ce qui a contribué à la mise en place d’un nouvel accord en 2018.

Le président Joe Biden a lancé ses propres politiques qui privilégient davantage les entreprises américaines que les entreprises étrangères. Son administration a toutefois modifié certaines de ces mesures lorsque le Canada a averti que celles−ci pourraient nuire aux flux commerciaux.

 

 

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour le 15/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

15/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.