The Body Shop Canada envisage la vente du groupe

Publié le 19/04/2024 à 19:30

The Body Shop Canada envisage la vente du groupe

Publié le 19/04/2024 à 19:30

Par La Presse Canadienne

L'entreprise a annoncé qu’elle demanderait la protection de ses créanciers et fermerait 33 magasins. (Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — The Body Shop Canada envisage de trouver un acquéreur alors que l’entreprise a du mal à mettre la main sur un inventaire suffisamment important pour maintenir des ventes «robustes», après avoir annoncé qu’elle demanderait la protection de ses créanciers et fermerait 33 magasins.

Dans une déclaration sous serment déposée cette semaine devant un tribunal de Toronto, le directeur des activités canadiennes du détaillant affirme avoir constaté suffisamment d’intérêt de la part de parties non précisées pour croire que l’entreprise devrait tenter de trouver un acquéreur.

Jordan Searle dit qu’il n’est pas clair si la société mère The Body Shop International appuiera une vente ou tentera de préserver les activités canadiennes du détaillant.

La société mère a déposé une demande d’administration au Royaume-Uni le 13 février, tandis que The Body Shop Canada a annoncé son intention de demander la protection de ses créanciers début mars, au moment où l’on signalait aussi la fin des activités aux États-Unis.

Depuis l’annonce canadienne et la fermeture de dizaines de magasins, M. Searle affirme que les ventes du détaillant ont dépassé ses prévisions, mais que la chaîne n’a pas été en mesure d’obtenir des stocks, car elle dépend des divisions américaines et britanniques pour ses marchandises.

Il souligne que la partie canadienne de la chaîne est confrontée à un risque imminent de manquer de marchandises de base dans les semaines à venir et pourrait être contrainte de fermer des magasins autrement rentables.

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.