Sogeclair se rapproche de ses clients


Édition du 08 Novembre 2014

Sogeclair se rapproche de ses clients


Édition du 08 Novembre 2014

Par Claudine Hébert

Sogeclair Aerospace, qui a pignon sur rue à Montréal depuis juin 2013, ne prend pas son installation au Québec à la légère. D’ici la fin de 2016, elle compte avoir recruté 50 employés locaux dans sa filiale canadienne.

Sogeclair Aerospace, qui emploie plus de 1 000 employés répartis à Toulouse, en Angleterre, en Allemagne, en Tunisie et en Espagne, compte déjà une dizaine de salariés à Montréal. « Et cinq autres embauches sont prévues au cours de l’hiver », signale Alexandra Vitti, coordonnatrice marketing et innovation de Sogeclair Aerospace. Elle est elle-même en poste à Montréal depuis janvier dans le cadre du programme VIE.

Sogeclair Aerospace, spécialisée dans l’ingénierie et le design de haute technologie dans les domaines aéronautique et aérospatial, souhaite se rapprocher de ses clients, notamment Bombardier, CAE, y compris Pratt & Whitney grâce à la création de sa filiale canadienne. « Notre société mère a déjà des ententes avec CAE depuis 10 ans, et avec Bombardier depuis cinq5 ans. En s’installant à Montréal, Sogeclair Aerospace veut intensifier sa relation d’affaires avec sa clientèle actuelle, et surtout, développer de nouvelles occasions », souligne la coordonnatrice.

La présence de l’entreprise toulousaine à Montréal permet aussi d’épargner des frais de déplacement. « Et surtout, elle facilite la portion services en éliminant le facteur des différents fuseaux horaires », dit-elle.

Depuis son arrivée au Québec, Sogeclair Aerospace a déjà négocié six nouvelles ententes. Sans entrer dans les détails, Alexandra Vitti indique qu’une de ces ententes en RD avec un industriel local prévoit la création d’un panneau de plancher d’avion en composite qui permettra de réaliser une réduction de masse de 20 % par rapport aux planchers existants. Une avancée importante, quand on sait qu’en aéronautique chaque gramme a un impact sur la consommation de carburant.

En France, Sogeclair Aerospace est devenue une desentreprises de sous-traitance en ingénierie les plus sollicitées par Airbus et Dassault Aviation. Depuis une quinzaine d’années, elle est également un leader dans la fabrication de pièces pour les simulateurs de vols. En 2013, le chiffre d’affaires de la société cotée en Bourse atteignait 104,75 millions d’euros (150 M$), dont 93,16 millions d’euros (130 M$) pour sa division aérospatiale. Plus de 80 % de ces revenus sont générés par l’offre de services. « Les autres 20 % proviennent de la fabrication de pièces telles que des répliques de cockpit et autres pièces de composites thermoplastiques utilisées dans le secteur de l’aviation », rapporte Alexandra Vitti.

La croissance de la filiale canadienne est si forte qu’un déménagement des locaux, actuellement situés dans le Vieux-Montréal, est prévu sous peu. « En plus d’augmenter la superficie de nos locaux, on souhaite s’établir un peu plus près de nos clients. »

 

 

À la une

Bourse: Wall Street finit contrastée, nouveaux records pour Nasdaq et S&P 500

Mis à jour le 13/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX est en baisse de 1,2% et Wall Street est mitigé.

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 13 juin

Mis à jour le 13/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.