Le développeur de jeux vidéo Larian Studios s'établit à Québec

Publié le 31/03/2015 à 10:55

Le développeur de jeux vidéo Larian Studios s'établit à Québec

Publié le 31/03/2015 à 10:55

Photo tirée d'une image de Divinity Original Sin.

Le développeur de jeux vidéo belge Larian Studios, qui a conçu des jeux primés comme Divinity : Original Sin et Divinity : Dragon Commander, s’installe à Québec. L’entreprise, actuellement en recrutement de personnel, compte employer quelque 40 personnes d’ici trois ans dans la capitale pour travailler sur de nouvelles productions.

Fondée en 1996, la société compte actuellement une soixantaine d’employés dans ses bureaux de création à Gant, en Belgique, et à Saint-Pétersbourg, en Russie. L’entreprise voulait prendre de l’expansion en Amérique du Nord et a choisi Québec pour son bassin de main d’œuvre et son climat d’affaires.

«Nous avons été séduits par l’accueil et le dynamisme des acteurs du milieu et par l’offre de Québec en termes d’accès à une main d’œuvre qualifiée, de coûts d’exploitation compétitifs, d’infrastructures et de qualité de vie», a expliqué le président et fondateur du studio, Swen Vincke, par voie de communiqué.

M. Vincke passait la journée du 31 mars à Québec pour faire une série d’entrevues d’embauche.

Lisez notre rubrique quotidienne 10 choses à savoir mardi, dans laquelle nous expliquons que le secteur des technologies de l'information et des communications devra combler de nombreux postes d'ici 2019

Larian est la première entreprise internationale à bénéficier du service de «soft landing» offert par le CAMP, le nouvel incubateur-accélérateur technologique de Québec, entité de Québec International.

«Nous nous réjouissons du choix fait par Larian Studios, qui souligne à la fois l’attractivité de Québec comme pôle majeur canadien en arts numériques et jeux vidéo et la vitalité de cette industrie comme moteur de développement économique pour la région», a réagi Carl Viel, pdg de Québec International.

Larian est spécialisé dans les jeux de rôle (role playing game) et les jeux éducatifs pour enfants. Le studio a à son actif une quinzaine de titres pour tous les types de plates-formes.

 

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.