10 choses à savoir mardi

Publié le 29/09/2015 à 07:28

10 choses à savoir mardi

Publié le 29/09/2015 à 07:28

En page 2: ces entreprises canadiennes font plus de place aux femmes

1-Vous avez quelques heures de temps libre à tuer avant de rejoindre votre bien-aimé. Pourquoi ne pas «travailler à la carte» pour Amazon(Nasdaq, AMZN)? Le géant du commerce en ligne teste discrètement un programme de livraison à ses clients en passant par des travailleurs indépendants, un peu à l’instar des chauffeurs de Uber X, rapporte le Wall Street Journal. En vertu de ce nouveau service baptisé Flex, les gens acceptent des quarts de travail par l’entremise d’une application. Leur mission: prendre des colis situés dans de mini-entrepôts et les livrer aux clients d’Amazon dans l’heure qui suit. Amazon paye ces livreurs improvisés 20$US l’heure. Chez Amazon, on affirme qu’une importante partie de la population vise travailler selon le principe «à la demande». Le détaillant multiplie les initiatives pour réduire ses coûts et les délais de livraison. En attendant les drones...

2-Les Canadiens envahissent le secteur immobilier de la Grosse Pomme. Les principaux investisseurs institutionnels canadiens ont acheté pour plus de 3,85 milliards de dollars américains* de propriétés à Manhattan cette année, un record absolu et plus que tout autre pays étranger au cours de la dernière décennie, rapporte Bloomberg, citant les données de Real Capital Analytics. Les emplettes réalisées par les fonds de pension, assureurs et gestionnaires d’actifs canadiens cette année à New York sont près de deux fois supérieurs à ceux de 2014 et ont surpassé le précédent sommet de 2 milliards de $US en 2007. Ivanhoé Cambridge, bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec, a été particulièrement active. Au début de l’année, elle et un partenaire ont mis la main sur le Three Bryant Park, dans le quartier Midtown Manhattan, pour 2,2 milliards de dollars américains. (*NDLR: Nous avons initialement écrit 3000 milliards, ce qui est une erreur. Nos excuses)

3-Wall Street devrait amorcer la séance en légère hausse mardi, en dépit du «mur de craintes» qui se présente devant les investisseurs. La déroute des matières premières, la hausse des taux d'intérêt et la décélération de l'économie chinoise minent en effet le moral des négociateurs. Pour ajouter à la sauce, l'investisseur Carl Icahn présente mardi une vidéo dans laquelle il avertit qu'une catastrophe pend au bout du nez des marchés. Vers 8h15, les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq avancent de respectivement 0,52%, 0,36% et 0,49%. Lisez Ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture pour notre revue complète.

4-Nouveau scandale en vue pour les grandes banques? Les autorités suisses de la concurrence ont ouvert une enquête sur la fixation des prix sur le marché des métaux précieux contre UBS, HSBC, Deutsche Bank, Barclays, Morgan Stanley, Mitsui et Julius Baer, rapporte La Tribune. Les autorités suisses disent disposer «d'indices selon lesquels ces banques auraient éventuellement conclu des accords illicites à la concurrence dans le cadre du négoce de métaux précieux» tels que l'or, l'argent, le platine et le palladium. Des enquêtes sont aussi actuellement menées aux États-Unis sur d'éventuelles manipulations par plusieurs grandes banques des cours des métaux précieux, un marché international important mais qui reste moins liquide que d'autres, comme celui du marché des devises par exemple. Les banques concernées sont la Banque Scotia(Tor., BNS), HSBC, Barclays, Crédit Suisse, Deutsche Bank, Goldman Sachs, J.P. Morgan, Société Générale, Standard Bank et UBS, selon le Wall Street Journal.

5-Restons dans le domaine des scandales. Deux anciens dirigeants d'Alitalia ainsi que d'anciens cadres de la compagnie aérienne ont été condamnés par un tribunal de Rome à de lourdes peines de prison pour des faits liés à la faillite de l'entreprise en 2008, rapporte Les Echos. Giancarlo Cimoli, aux commandes d'Alitalia entre 2004 et 2007, a écopé de huit ans et huit mois d'emprisonnement pour «banqueroute délictueuse» et «manipulation des marchés». Son prédécesseur, Francesco Mengozzi, grand patron de 2001 à 2004, a été condamné à cinq ans d'emprisonnement. Le tribunal de Rome a par ailleurs infligé des peines de plus de six ans de prison à deux anciens directeurs financiers. Les quatres condamnés, précise Reuters, ne devraient pas être incarcérés avant l'épuisement de toutes les possibilités de recours.

En page 2: les femmes pas assez représentées dans les entreprises canadiennes

À la une

Dépolluer son portefeuille boursier

Il y a 37 minutes | Charles Poulin

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. L’adaptation climatique touche directement les investisseurs boursiers.

La résilience climatique, ça se planifie!

Il y a 27 minutes | Philippe Jean Poirier

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. Des entreprises commencent à planifier la gestion d’un risque climatique.

Quiz: testez vos connaissances climatiques!

Il y a 9 minutes | Katia Tobar

SPÉCIAL CLIMAT: ADAPTEZ VOTRE ENTREPRISE. Vous croyez que vous n’avez plus rien à apprendre sur le climat?