10 choses à savoir lundi

Publié le 28/09/2015 à 06:24

10 choses à savoir lundi

Publié le 28/09/2015 à 06:24

Le bureau-lit, solution pour les lundis endormis? Photo: Huffington Post.

Page 2: la route qui avale l'eau et fait rêver tous les Québécois!

1-Ah... lundi, difficile de sortir du lit pour se préparer pour le bureau. Le studio de design grec NL a peut-être trouvé la solution qui vous permettra de faire une sieste réparatrice: le bureau-lit. Mis au point par la société d'architecture d'intérieur grecque Studio-NL, le bureau-lit entend «ré-inventer l'ordinaire». Sa créatrice a indiqué au Huffington Post qu’il s'agit de donner la possibilité de dormir sur son lieu de travail ou, dans le cas d'un appartement de petite taille, de réunir chambre et bureau dans une même pièce, explique TF1. Le bureau-lit a gagné un prix lors de la cérémonie des A'Design Awards. Sa créatrice, Athanasia Leivaditou, n'entend toutefois pas commercialiser son idée à grande échelle. Zut!

2-Le candidat à l’investiture républicaine Donald Trump est-il tombé sur la tête? Il va dévoiler lundi des propositions qui sont plutôt contraires aux valeurs républicaines: hausse d’impôt pour les fonds d’investissement privés et fonds de couverture, réduction de la facture fiscale de la classe moyenne et les pauvres...Selon Fortune, ce serait la première fois dans l’histoire récente qu’un candidat républicain important propose une hausse d’impôt majeure pour un segment de la population.

3-Ça brasse encore sur les marchés financiers mondiaux, pous plusieurs raisons. Le géant des matières premières anglo-suisse Glencore(Londres, GLEN) s'effondre d'un autre 25% lundi, ce qui risque d'avoir un effet domino sur les titres canadiens du secteur. L'endettement élevé de l'entreprise dans un contexte de chute de la demande et des prix des matières premières font craindre le pire pour Glencore. À Wall Street, les Bourses vont ouvrir en baisse lundi. Vers 8h, les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq affichent des pertes oscillant entre 0,73% et 0,77%, selon les contrats à terme. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, cède 1,93%. Lisez Ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture pour la revue complète.

4-106 milliards de dollars américains. Ce serait la valeur de l’offre que s’apprête à faire Anheuser-Busch InBev, numéro un mondial de la bière, pour le no 2 du secteur, SABMiller, selon le quotidien britannique Sunday Times. Citant des sources, le Sunday Times rapporte que les deux groupes ont entamé des discussions «amicales». SABMiller, propriétaire de marques telles que Peroni, Grolsch ou Pilsner Urquell, négocie serré sur le prix, mais n'est pas hostile à une transaction, ajoute le Sunday Times. Il y a près de deux semaines, Anheuser-Bush InBev a annoncé son intention de racheter SABMiller pour former un géant qui produirait environ un tiers de la bière consommée dans le monde et afficherait une capitalisation boursière de 275G$US.

5-Pas une seule entreprise japonaise n'a souhaité participer à un programme de subventions destiné à permettre à plus de femmes d'accéder à des postes de responsabilité. Le gouvernement visait recevoir la candidature de plusieurs centaines d'entreprises qui auraient obtenu une compensation en échange de la promotion de femmes à des postes plus élevés ou de leur formation pour y parvenir. Dans le cadre de ce projet lancé l'an dernier, les sociétés choisies auraient obtenu jusqu'à environ 2800$. La porte-parole a mis en cause les conditions strictes exigées pour être choisi, affirmant que ce programme n'était «pas bon». Une proposition plus indulgente et accompagnée d'une subvention doublée dans certains cas sera lancée en octobre. Le Japon a un des taux d'occupation des femmes les plus bas des pays développés. De nombreux économistes estiment qu'il lui faut augmenter cette proportion en raison du vieillissement de la population.

Page 2: cette route avale l'eau et évite les rues inondées

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour il y a 59 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour il y a 56 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.