Walmart ouvre deux magasins de plus au Québec

Publié le 31/01/2013 à 12:18, mis à jour le 31/01/2013 à 12:34

Walmart ouvre deux magasins de plus au Québec

Publié le 31/01/2013 à 12:18, mis à jour le 31/01/2013 à 12:34

Walmart ouvre deux succursales supplémentaires dans la province. Photo: Bloomberg

Walmart a procédé à l'ouverture ce matin de deux magasins de plus au Québec, un dans le Bas-Saint-Laurent et un autre sur la rive-sud de Montréal.

Le premier a été inauguré dans le 9e magasin Zellers à ouvrir sous une nouvelle enseigne au Québec. Située à La Pocatière, la succursale de 57 000 pi2 comprend une nouvelle pharmacie Accès Pharma.

Lisez notre article Walmart Canada riposte à Target: elle construira 37 Supercentres d'ici un an

Le deuxième magasin, de la bannière Supercentre, est situé à Châteauguay, en Montérégie. D’une superficie de 130 000 pi2, ce Supercentre propose des vêtements, des articles de maison et de l'électronique et des produits d'épicerie. Il propose également une pharmacie, un centre de jardinage et un centre de l'optique.

Ces deux projets sont les derniers des 73 projets planifiés pour l'exercice financier courant. Au Québec, l'entreprise compte maintenant 64 magasins dont 15 Supercentres.

À ce jour, Walmart Canada compte 379 succursales, dont 209 Supercentres. D’ici la fin de janvier 2014, l’entreprise prévoit compter un total de 388 magasins au pays.

SUIVRE L'AUTEUR SUR TWITTER: Martin Jolicoeur

À la une

La partie n'est pas encore gagnée pour Saputo

Il y a 40 minutes | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Il est un peu tôt pour affirmer que la faiblesse du titre de Saputo est maintenant chose du passé.

Bourse: Wall Street ouvre en baisse, froissée par des chiffres de l'emploi solides

Mis à jour à 10:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également ouvert en baisse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour à 07:52 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux prudents avant le rapport sur l'emploi américain.