MTY à l'abri d'un resserrement de la consommation

Publié le 08/05/2013 à 16:11, mis à jour le 08/05/2013 à 16:55

MTY à l'abri d'un resserrement de la consommation

Publié le 08/05/2013 à 16:11, mis à jour le 08/05/2013 à 16:55

Stanley Ma, président du Groupe MTY. Photo: LesAffaires.com

La montréalaise MTY, numéro un de la restauration rapide au pays, se considère relativement à l’abri de la baisse de consommation qu’observent notamment les centres commerciaux depuis quelques temps.

«Nous ne sommes pas complètement protégés contre une chute de la consommation discrétionnaire. Mais nous le sommes certainement davantage que nous l’étions il y a quelques années», a répondu Stanley Ma, président, chef de la direction et président du conseil de MTY.

Lors de son dernier exercice, terminé le 30 novembre 2012, l’entreprise a enregistré des ventes de 688,7 M$, une hausse de 31% par rapport à l’année précédente. Son bénéfice net a grimpé pour atteindre 1,15$ par action, un bond de 36% en 12 mois.

Le fondateur du Groupe d’alimentation MTY reconnaît que les choses auraient pu se présenter différemment par le passé. Il y a dix ans, par exemple, Stanley Ma se souvient que 80% de ses restaurants étaient concentrés dans les foires alimentaires de centres commerciaux.

Mais le portrait a changé depuis. Moins de 65% de ses 2 199 restaurants au pays se trouveraient aujourd’hui à l’extérieur des centres commerciaux traditionnels.

Stanley Ma cite les cas de ses restaurants Sushi Shop, Tutti Frutti et Mr Sub, dont plus de 90% de leurs commerces ont pied sur rue, bien loin des foires alimentaires traditionnelles.

Par contre, MTY ne veut pas abandonner les centres commerciaux, toujours utiles, selon Stanley Ma «en particulier en hiver, lors de conditons météorologiques difficiles»

«Nous somme encore très fort dans ce secteur», ajoute-t-il. Actuellement, il estime que 288M$, ou 40% de ses revenus totaux de 2012, proviennent de ventes dans les centres commerciaux.

L’action de MTY a perdu 0,62$, ou 2,64% aujhourd’hui pour clôturer à 22,88$. Depuis un an, l’action a progressé de 6,11$, ou de 35,14%.

 

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert: records pour le Nasdaq et le S&P 500

Mis à jour le 17/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX chute de plus de 50 points et Wall Street est en hausse.

À surveiller: Adobe, Cargojet et OceanaGold

17/06/2024 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Adobe, Cargojet et OceanaGold ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le président du Conseil du patronat, Karl Blackburn, atteint d'un cancer

17/06/2024 | Les Affaires

«Je devrai prioriser ma santé dans les prochains mois pour combattre cette maladie.»