Des employés de la SAQ en grève mercredi et jeudi

Publié le 22/04/2024 à 14:40, mis à jour le 22/04/2024 à 15:21

Des employés de la SAQ en grève mercredi et jeudi

Publié le 22/04/2024 à 14:40, mis à jour le 22/04/2024 à 15:21

Par La Presse Canadienne

Le syndicat représente quelque 5000 travailleurs dans les différentes succursales de la Société des alcools du Québec. (Photo: La Presse Canadienne)

Le Syndicat des employés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec annonce deux jours de grève, mercredi et jeudi, à moins d'une avancée significative à la table de négociations d'ici là. 

Le cas échéant, il s'agirait des deux premières journées de grève, à même le mandat de 15 jours de grève dont les syndiqués se sont déjà dotés. 

Le syndicat représente quelque 5000 travailleurs dans les différentes succursales de la SAQ.

La direction de la Société des alcools a confirmé avoir été informée du déclenchement possible d'une grève par ce syndicat mercredi et jeudi. «D’ici là, toutes nos succursales sont ouvertes et nos équipes sont prêtes à servir nos clients», a-t-elle précisé. 

«Nous concentrons actuellement nos énergies sur les discussions qui sont toujours en cours. Nous étions à la table des négociations aujourd’hui (lundi) et une séance est prévue demain (mardi)», a-t-elle ajouté. 

«En cas de grève, notre plan de continuité des affaires est prêt à être déployé afin d’offrir à notre clientèle un accès limité à notre réseau de succursales», a précisé la direction.

 

Le litige 

Parmi les principaux points en litige, on note l'ajout de postes permanents, l'accès aux assurances et l'accès à la formation. Une lettre d'entente prévoyait une garantie d'un nombre de postes réguliers; le syndicat revendique de la renforcer. 

«C'est près de 70% des employé(e)s de la SAQ qui sont à temps partiel, sur appel, et qui ne savent jamais combien d'heures ils pourront travailler à la prochaine séquence de paye. C'est inacceptable qu'une société d'État maintienne autant d'employé(e)s dans la précarité, alors qu'il est possible, comme nous en faisons la démonstration à la table de négociation, de consolider toutes ces heures dans des postes réguliers», a soutenu la présidente du syndicat, Lisa Courtemanche.

La question des salaires n'a pas encore été abordée, indique le syndicat, qui est rattaché à la Fédération des employé(e)s des services publics, affiliée à la CSN.

Le syndicat aimerait également que ses membres puissent préparer en magasin les commandes effectuées sur internet. «Le syndicat reproche à la direction de s'entêter à centraliser dans son centre de distribution de Montréal la préparation des commandes pour l'ensemble du Québec.» 

Fait à noter, les employés des centres de distribution de la SAQ ne sont pas syndiqués à la CSN. Ils sont plutôt membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui est affilié à la FTQ. Et ce syndicat a justement travaillé avec la direction à un projet pour implanter ce service au centre de distribution de Montréal.

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.