Port de Montréal: baisse des capacités de 30%, dit la direction

Publié le 13/04/2021 à 08:17

Port de Montréal: baisse des capacités de 30%, dit la direction

Publié le 13/04/2021 à 08:17

Par La Presse Canadienne
Des conteneurs au port de Montréal

(Photo: Ryan Remiorz pour La Presse Canadienne)

L’Administration portuaire de Montréal déplore que la détérioration récente des relations de travail entre le Syndicat des débardeurs et l’Association des employeurs maritimes affecte de plus en plus ses activités. 

Dans un communiqué publié mardi, le président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal, Martin Imbleau, signale qu’après une baisse de 11 % de ses volumes en mars, le port de Montréal doit composer avec une réduction de près de 30% de ses capacités portuaires. 

Les débardeurs ont prévu de cesser d’accomplir du travail en heures supplémentaires à compter de mercredi et, à partir de samedi prochain, de ne plus travailler du samedi matin au lundi matin. Le syndicat a annoncé ces décisions après que l’Association des employeurs maritimes eut annoncé la suspension de certaines conditions de rémunération des débardeurs.

Martin Imbleau signale que chaque jour, des marchandises d’une valeur de près de 275 millions $ transitent sur les quais du port de Montréal qui, affirme-t-il, est le port de tous ceux qui habitent dans l’Est du Canada.

Il rappelle que la poursuite des échanges commerciaux internationaux est essentielle à l’approvisionnement en biens critiques, mais aussi au fonctionnement même de l’économie canadienne et que le bateau est le moyen de transport qui achemine 90% du commerce mondial.

Entre-temps, les médiateurs fédéraux vont de nouveau tenter de rapprocher l’Association des employeurs maritimes et le syndicat des 1150 débardeurs du port de Montréal. Une rencontre doit avoir lieu ce mardi.

 

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.