Aéroport de Montréal: les agents de sécurité rejettent les offres

Publié le 17/10/2012 à 07:09, mis à jour le 11/10/2013 à 21:46

Aéroport de Montréal: les agents de sécurité rejettent les offres

Publié le 17/10/2012 à 07:09, mis à jour le 11/10/2013 à 21:46

Par La Presse Canadienne

Les agents de Securitas, représentés par le Syndicat des Métallos, ont rejeté les dernières offres patronales. Photo: Bloomberg

Les 600 employés qui effectuent le contrôle de pré-embarquement à l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau à Montréal ont rejeté les dernières offres patronales.

Ils ont voté lundi soir, dans une proportion de 99,7%, contre ces offres déposées le 5 octobre par leur employeur, Sécuritas.

Ces agents de contrôle et coordonnateurs au contrôle de sécurité sont membres de la section locale 1976 du Syndicat des Métallos. Leur convention collective arrive à échéance le 31 octobre.

Les points en litige touchent principalement aux conditions de travail, au salaire et à l'ancienneté.

Des moyens de pression sont envisagés par le Syndicat des Métallos qui dit toutefois souhaiter une solution négociée.

À la une

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: hyper volatile, Wall Street conclut proche de l'équilibre mais perd sur la semaine

Mis à jour le 20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre un gain hebdomadaire pour la première fois en 2 mois.

À surveiller: Lightspeed, Canopy Growth et Alimentation Couche-Tard

20/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Canopy Growth et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.