Des sociétés du milliardaire chinois Guo Wengui verseront 539 M$US pour solder des poursuites

Publié le 13/09/2021 à 12:43

Des sociétés du milliardaire chinois Guo Wengui verseront 539 M$US pour solder des poursuites

Publié le 13/09/2021 à 12:43

Par AFP

Outre Guo Wengui, GTV Media Group comptait également parmi ses actionnaires Steve Bannon, (Photo: 123RF)

New York — Trois sociétés du milliardaire chinois en exil Guo Wengui ont accepté de verser quelque 539 millions de dollars américains au régulateur américain des marchés (SEC), ce qui soldera des poursuites pour levée illégale de fonds.

GTV Media Group, Saraca Media Group et Voice of Guo Media Inc avaient mis en vente, en 2020, des actions ainsi que deux devises numériques ou cryptomonnaies appelées G-Coins et G-Dollars.

Selon la Securities and Exchange Commission (SEC), Guo Wengui et ses sociétés ont levé environ 487 millions de dollars auprès de plus de 5 000 investisseurs, dont des ressortissants américains. Or, les entreprises n’avaient pas enregistré ces titres auprès de la SEC.

L’accord conclu entre le régulateur et les trois sociétés prévoit le remboursement des fonds, ainsi que des frais de jugement et des amendes. Le tout atteint 539 millions, selon un communiqué publié lundi.

En échange, les trois entités n’ont pas à reconnaître qu’elles ont enfreint le règlement de la loi sur les titres financiers. En avril 2020, le Wall Street Journal avait rapporté que le FBI avait ouvert une enquête sur ce dossier.

En mai 2021, le cabinet d’analyse Graphika avait publié une enquête indiquant que Guo Wengui avait mis en place sur internet un réseau de dissémination de fausses informations, dont faisait partie la plateforme vidéo GTV, émanation de GTV Media Group.

Un visuel portant le logo GTV présentait notamment le vaccin contre le coronavirus comme une «arme» du parti communiste chinois.

Réfugié aux États-Unis depuis 2017, Guo Wengui est sous le coup de poursuite pour fraude en Chine. Il a accusé un dignitaire chinois de contrôler secrètement l’un des plus importants conglomérats du pays.

Outre Guo Wengui, GTV Media Group comptait également parmi ses actionnaires Steve Bannon, l’ancien conseiller de l’ex-président des États-Unis Donald Trump.

Inculpé, en août 2020, pour avoir détourné des centaines de milliers de dollars destinés à soutenir le projet emblématique de construction d’un mur à la frontière mexicaine, Steve Bannon a été gracié par Donald Trump peu avant son départ de la Maison-Blanche, en janvier.

Sur le même sujet

Ces quatre doctrines géopolitiques touchent les entreprises

ANALYSE. De la Russie à la Chine et passant par la Turquie, ces doctrines influencent votre environnement d'affaires.

Evergrande: Pékin sort du silence et cherche à rassurer

15/10/2021 | AFP

Malgré une tempête sur les marchés en septembre, Pékin n'a toujours pas dit s'il se porterait au secours d'Evergrande.

À la une

Ces quatre doctrines géopolitiques touchent les entreprises

ANALYSE. De la Russie à la Chine et passant par la Turquie, ces doctrines influencent votre environnement d'affaires.

Bourse: Wall Street termine la semaine en forme, meilleure semaine depuis juin

Mis à jour le 15/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse avec le cours du pétrole brut.

À surveiller: Nuvei, Target et Air Canada

15/10/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.