Québec a les bandits à cravate dans sa mire

Publié le 22/09/2009 à 16:48

Québec a les bandits à cravate dans sa mire

Publié le 22/09/2009 à 16:48

Par La Presse Canadienne

En annonçant la mise sur pied de deux équipes spécialisées pour contrer les crimes économiques, hier, le gouvernement du Québec a en fait dévoilé une intensification de mesures déjà en place.

Les mesures en question ont été dévoilées à Montréal au quartier général de la Sûreté du Québec (SQ) par le ministre des Finances, Raymond Bachand, le ministre de la Sécurité publique, Jacques Dupuis, et la ministre de la Justice, Kathleen Weil.

M. Bachand a tout d'abord expliqué que les mesures étaient axées sur deux dimensions, soit la répression et la prévention.

Le ministre Dupuis a indiqué qu'une équipe mixe de lutte contre les fraudes financières sera mise sur pied. Cette équipe sera composée de six agents de la SQ, et de quatre personnes relevant de l'Autorité des marchés financiers (AMF) et d'une autre du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Elle disposera d'un budget annuel de 1,5 million $ et s'occupera de la gestion des dossiers criminels à la suite de plaintes reçues par l'AMF.

M. Dupuis a ensuite annoncé une intensification des mesures pour combattre la malversation et la corruption. Une nouvelle unité au sein de la division des Affaires criminelles de la SQ sera mise sur pied et comptera un effectif de 20 policiers dont la mission sera d'enquêter sur des allégations de malversation et de corruption.

Jacques Dupuis a indiqué que cette unité agira partout au Québec. "Ce n'est pas une équipe qui est bâtie pour Montréal ou pour une ville en particulier, a expliqué M. Dupuis. C'est une équipe qui est bâtie pour répondre à des allégations de corruption et de malversation sur tout le territoire du Québec."

Québec y allouera 4,5 millions $ par année, a, pour sa part, précisé le ministre Bachand. Toutefois, Jacques Dupuis a tenu à préciser que les annonces de dimanche ne signifient pas que le gouvernement ne luttait pas contre la corruption et la malversation. "Vous devez considérer qu'il s'agit d'une intensification des mesures qui existaient déjà", a-t-il affirmé en interpellant la population.

Une équipe affectée à la cybersurveillance sera également mise sur pied par l'AMF. Raymond Bachand a indiqué que le but serait d'identifier les conseillers financiers non agréés.

"On se rend compte que plusieurs des cas qu'on a vus sont des gens qui ne sont pas enregistrés à l'Autorité (des marchés financiers)", a-t-il fait valoir.

Cette équipe recourra à un tout nouveau logiciel qui permet d'effectuer des recherches simultanément sur 125 sites Internet différents.

À la une

À surveiller: Canada Goose, Héroux-Devtek et Apple

Il y a 44 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Canada Goose, Héroux-Devtek et Apple? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:54 | Refinitiv

Recul des banques canadiennes, hausses du taux américain, Snap à la baisse, lait maternisé américain, Airbnb et Chine.

Un truc ultra simple pour toujours faire le bon choix

MAUDITE JOB! «Au secours! Ma start-up grandit et les décisions à prendre sont de plus en plus complexes.»