Citigroup: le bénéfice net recule de 12%

Publié le 16/07/2012 à 08:24, mis à jour le 16/07/2012 à 09:25

Citigroup: le bénéfice net recule de 12%

Publié le 16/07/2012 à 08:24, mis à jour le 16/07/2012 à 09:25

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

La banque américaine Citigroup a annoncé lundi un bénéfice net en baisse de 12% sur un an au deuxième trimestre à 2,9 milliards de dollars, meilleur que prévu mais assorti d'une baisse du chiffre d'affaires.


Le bénéfice net par action est ressorti à 1 dollar par action hors éléments exceptionnels, tandis que Wall Street tablait en moyenne sur 89 cents.


Les éléments exceptionnels comprennent un ajustement du coût de la dette (CVA) favorable de 219 millions de dollars et une perte de 424 millions de dollars sur la cession d'une part de 10,1% dans la banque turque Akbank.


Le chiffre d'affaires a reculé de 10% sur un an à 18,6 milliards de dollars, un chiffre un peu inférieur aux attentes des analystes (18,8 milliards de dollars).


«Nos activités centrales ont eu une bonne performance dans un environnement difficile et ont généré des résultats solides», a commenté Vikram Pandit, directeur général de Citi.


Hors ajustement du coût de la dette, le chiffre d'affaires de Citicorp, qui regroupe les activités principales du groupe, est ressorti inchangé à 17,8 milliards de dollars, mais le bénéfice net de la division a augmenté de 6% sur un an.


Le chiffre d'affaires de Citi Holdings, qui rassemble les activités non stratégiques à céder, ont reculé de 62% à 924 millions de dollars, alors que les actifs de la division ont reculé de 28% sur la période sous revue, comparé à l'année précédente.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.