730 000$ de plus pour Michael Sabia en 2017

Publié le 17/04/2018 à 15:31

730 000$ de plus pour Michael Sabia en 2017

Publié le 17/04/2018 à 15:31

Les six plus hauts dirigeants de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) ont touché une rémunération globale d'environ 10 millions $ en 2017, soit une somme légèrement inférieure à l'année précédente.


Cette information figure dans le plus récent rapport annuel du gestionnaire québécois de régimes de retraite, qui a été déposé mardi après-midi à l'Assemblée nationale.


Même si ses conditions de rémunération directe sont demeurées les mêmes, le président et chef de la direction, Michael Sabia, a touché un montant total de près de 3,55 millions $, par rapport à 2,82 millions $ en 2016.


Cette variation tient compte du versement d'une rémunération incitative différée de 1,85 million $.


En 2014, le grand patron de la CDPQ avait choisi de différer 1,5 million $ _ une somme qui a fructifié en raison des rendements générés par la Caisse sur trois ans _ ce qui lui a permis de réaliser un rendement de 348 918 $.


M. Sabia a reçu un salaire de base de 500 000 $, une prime de 1,16 million $ ainsi qu'une autre rémunération de 40 000 $, soit les mêmes montants qu'en 2016.


En dépit de l'augmentation du montant qui lui a été versé, le dirigeant de la Caisse a reçu une paye totale moins élevée que les patrons des trois autres grandes caisses de retraite au pays, soit le régime de retraite des employés municipaux de l'Ontario, le régime de retraite des enseignants de l'Ontario et l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC).


Pour 2017, la CDPQ a affiché un rendement de 9,3 pour cent _ sa meilleure performance en quatre ans _, dépassant d'un dixième de point de pourcentage l'indice de référence de 9,2 pour cent. Son actif net atteignait 298,5 milliards $, ce qui constitue une progression de 27,5 milliards $ sur un an. Sur un horizon de cinq ans, le rendement annualisé du gestionnaire de régimes de retraite s'est élevé à 10,2 pour cent.


Au total, les principaux dirigeants du bas de laine des Québécois ont choisi de différer environ 5,16 millions $. En ce qui a trait à M. Sabia, il s'agit d'un montant de 1,74 million $.


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

CDPQ: un nouveau fonds d'investissement pour le secteur de l'IA

Il servira à propulser des entreprises qui développent ou commercialisent des produits qui touchent ce secteur.

Lightspeed vaudra 1,4 milliard à son entrée en Bourse

Lightspeed fera ses premiers pas en Bourse demain après un appel public à l'épargne de 240 M$ à 16$ par action.

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.