Poursuite contre le projet d'oléoduc Keystone XL dans l'État du Nebraska

Publié le 24/05/2012 à 07:41, mis à jour le 24/05/2012 à 07:41

Poursuite contre le projet d'oléoduc Keystone XL dans l'État du Nebraska

Publié le 24/05/2012 à 07:41, mis à jour le 24/05/2012 à 07:41

Par La Presse Canadienne

Des opposants au projet de l'entreprise canadienne TransCanada de construire son oléoduc Keystone XL ont déposé une poursuite mercredi en rapport avec la nouvelle loi soumise par le Nebraska pour permettre le transport du pétrole canadien.

En avril, TransCanada avait soumis une nouvelle proposition aux autorités du Nebraska visant à contourner la zone sensible des Sandhills, un secteur écologiquement fragile du Nebraska.

La poursuite a été déposée directement auprès de la Cour Suprême d'État. Dans cette demande, plusieurs propriétaires de terrains du Nebraska situés le long du tracé soutiennent que la loi modifiant le processus est inconstitutionnelle parce qu'elle ne permet pas de révision judiciaire et ne précise pas quels critères devraient être considérés lors de l'évaluation d'un projet de pipeline.

Au bureau du procureur général du Nebraska, on a refusé de commenter la poursuite alléguant ne pas avoir reçu de copie de la plainte.

Les plaignants s'opposent également au fait que ce soit le Département de la qualité de l'environnement du Nebraska qui soit en charge de la révision du projet plutôt que la Commission de la fonction publique de l'État, un groupe indépendant, élu, qui réglemente les services publics.

Les propriétaires qui ont déposé la plainte se disent préoccupés par le fait que les articles de la loi pourraient permettre à une compagnie d'oléoducs d'utiliser le pouvoir d'expropriation pour obtenir un terrain afin de faire passer le pipeline.

À la une

Amazon déçoit avec des profits divisés par deux sur un an

Il y a 4 minutes | AFP

Amazon chute de 4,5% après la clôture de la bourse.

Facebook change de nom pour Meta

Mis à jour à 15:16 | AFP

La compagnie dirigée par Mark Zuckerberg en a fait l'annonce jeudi.

1 milliard $ par an pour les travailleurs menacés par la transition écologique

Il y a 44 minutes | La Presse Canadienne

Des milliers d’emplois pourraient être menacés à long terme par l’abandon des énergies fossiles au Québec.