Le bénéfice net d'Hydro Québec dégringole au troisième trimestre

Publié le 15/11/2019 à 11:56

Le bénéfice net d'Hydro Québec dégringole au troisième trimestre

Publié le 15/11/2019 à 11:56

Par La Presse Canadienne
Le logo au sommet du siège social d'Hydro-Québec.

(Photo: LesAffaires.com)

Hydro-Québec a vu son bénéfice net dégringoler d'environ 34% au troisième trimestre, alors que la faiblesse des prix obtenus sur les marchés d'exportation et la demande intérieure ont pesé sur ses résultats.

La société d'État a dévoilé vendredi des profits de 205M$ pour la période de trois mois terminée le 30 septembre, tandis que ses revenus ont été de 2,77 milliards (G)$, en recul d'environ 4,5% par rapport à l'an dernier.

Si les volumes se sont maintenus à 10,1 térawattheures (TWh) sur les marchés hors Québec, la faiblesse des prix a eu une incidence négative de 50M$ sur le bénéfice net. Dans la province, la demande a été «plus forte que prévu, mais moindre» qu'à la même période l'an dernier, ce qui s'est traduit par une incidence négative estimée à 30M$. 

Au terme des neuf premiers mois de l'exercice, les profits d'Hydro-Québec se sont établis à 2,24G$, par rapport à 2,58G$ il y a un an, lorsque la société d'État avait comptabilisé un gain non récurrent de 277M$ lié à une participation majoritaire dans sa filiale TM4.

De leur côté, les revenus ont totalisé 10,34G$ pour les trois premiers trimestres, en recul de 3,36%.

Malgré tout, le chef de la direction financière et du risque d'Hydro-Québec, Jean-Hugues Lafleur, a estimé, dans un communiqué, que la société d'État avait «tout lieu de croire» qu'elle sera en mesure d'atteindre son objectif en ce qui a trait au bénéfice net annuel, qui a été fixé à 2,7G$.

Sur le même sujet

À la une

Gestionnaires, soyez en contact direct avec ceux que vous dirigez

Il y a 41 minutes | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. « Gérer, c’est retrousser ses manches et comprendre ce qui se passe », explique Henry Mintzberg.

Feu vert des démocrates américains pour l'ACEUM

11:02 | AFP

Il est désormais « bien meilleur », a estimé mardi la responsable des démocrates au Congrès Nancy Pelosi.

L'ACEUM modifié bientôt signé mais la ratification canadienne devra attendre

Les parlementaires canadiens ne pourront pas ratifier l’entente avant le congé de fin d’année.