Amiante: Thetford Mines ne décolère pas

Publié le 17/10/2012 à 14:47, mis à jour le 17/10/2012 à 15:31

Amiante: Thetford Mines ne décolère pas

Publié le 17/10/2012 à 14:47, mis à jour le 17/10/2012 à 15:31

Par La Presse Canadienne

Les élus municipaux et les intervenants du milieu économique de la région de Thetford Mines ne décolèrent pas contre le gouvernement de Pauline Marois.

Selon eux, depuis l'élection du 4 septembre, les péquistes ont provoqué la perte de 350 emplois en raison de l'incertitude qui plane sur l'avenir de l'industrie de l'amiante au Québec.

Lors d'une conférence de presse mercredi, ils ont clairement exprimé leur mécontentement concernant l'abandon du projet de relance de la mine Lac-d'Amiante de Saint-Joseph-de-Coleraine.

Raymond Cimon, membre du comité de relance, estime que les visées politiques ont fait reculer les investisseurs, conscients que le gouvernement en place souhaite éventuellement interdire l'exportation du produit.

Le président et chef de la direction de la mine Lac-d'Amiante, Simon Dupéré, a quant à lui annoncé l'abandon de son projet de relance pour une période indéfinie.

À suivre dans cette section

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.