Vidéotron : le lancement du réseau sans fil retardé

Publié le 12/05/2010 à 14:36

Vidéotron : le lancement du réseau sans fil retardé

Publié le 12/05/2010 à 14:36

Par Mathieu Lavallée

Le président et chef de la direction de Quebecor Pierre Karl Péladeau. Photo : Bloomberg

Le lancement du réseau sans-fil de Vidéotron ne se fera pas cet été contrairement à ce qu’avait annoncé la filiale de Quebecor à la fin de l’année 2009.

Le président et chef de la direction de Quebecor Pierre Karl Péladeau en a fait l’annonce mercredi alors que se tenait l’assemblée annuelle des actionnaires du géant des médias.

Lors de sa présentation, M. Péladeau a indiqué que le nouveau réseau de la filiale de Quebecor sera lancé « au courant de l’année ».

La nouvelle cible pour l’activation du réseau se situe maintenant au début de l’automne, a précisé M. Péladeau en conférence de presse suivant l’assemblée.

Le chef d’entreprise a voulu se faire rassurant en insistant sur le fait qu’il veut « rester prudent » quant à la mise en service complète du réseau de 700 tours et antennes. Il se dit malgré tout satisfait du déploiement qui n’est pas encore complété.

« Ce n’est pas une mince tâche, a-t-il commenté, et nous voulons nous assurer de la qualité du service que nous offrirons. »

Mais la filiale que M. Péladeau qualifie lui même de « locomotive » pour Quebecor réserve d’autres difficultés pour les prochains mois. Selon ce qu’a indiqué Jean-François Pruneau, vice-président finances de Quebecor et Quebecor média, l’arrivée prochaine du réseau pourrait affecter les résultats de l’entrprise.

« Il sera difficile de maintenir la même croissance que les années précédentes à cause des efforts importants que nous aurons à faire du côté du marketing », a-t-il expliqué.

Le conglomérat a quand même bien fait au premier trimestre de 2010, en augmentant ses revenus et son bénéfice d’exploitation, à l’exception du secteur médias qui a connu un recul du côté des revenus.

Quebecor a encaissé des revenus de 948 millions $ pour le premier trimestre de 2010, en hausse de 5 %, et le bénéfice d’exploitation a augmenté de 6 %, à 288,5 millions $.

Les revenus du secteur Télécommunications ont progressé quant à eux de 10,6 %, à 50,8 millions $, et le bénéfice d’exploitation du secteur s’est gonflé davantage (12,6 %), en atteignant 28,1 millions.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

L'économie mondiale qui ralentit, est-ce vraiment la faute à Trump?

26/07/2019 | François Normand

BALADO. Le nombre de barrières commerciales atteint maintenant un « sommet dramatique », prévient l'OMC.

L'avantage d'investir à la maison est sous-estimé

Édition du 20 Juillet 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. L'industrie financière vante sans cesse les mérites de la diversification internationale pour ...

À la une

La Fed veut garder «ses options ouvertes» sur l'évolution des taux

16:10 | AFP

La Fed estime que la faible croissance mondiale et les tensions commerciales risquaient de ralentir l'économie des É-U.

Trump attaque la Fed mais affirme ne pas «exiger» des baisses de taux

16:17 | AFP

Donald Trump a de nouveau vigoureusement attaqué la Banque centrale américaine mercredi.

À la une: Shawinigan, la grande conversion

Édition du 24 Août 2019 | Les Affaires

En dix ans, Shawinigan a accompli une véritable mutation économique. Un miracle opéré par le maire.