Vidéotron : le lancement du réseau sans fil retardé

Publié le 12/05/2010 à 14:36

Vidéotron : le lancement du réseau sans fil retardé

Publié le 12/05/2010 à 14:36

Par Mathieu Lavallée

Le président et chef de la direction de Quebecor Pierre Karl Péladeau. Photo : Bloomberg

Le lancement du réseau sans-fil de Vidéotron ne se fera pas cet été contrairement à ce qu’avait annoncé la filiale de Quebecor à la fin de l’année 2009.

Le président et chef de la direction de Quebecor Pierre Karl Péladeau en a fait l’annonce mercredi alors que se tenait l’assemblée annuelle des actionnaires du géant des médias.

Lors de sa présentation, M. Péladeau a indiqué que le nouveau réseau de la filiale de Quebecor sera lancé « au courant de l’année ».

La nouvelle cible pour l’activation du réseau se situe maintenant au début de l’automne, a précisé M. Péladeau en conférence de presse suivant l’assemblée.

Le chef d’entreprise a voulu se faire rassurant en insistant sur le fait qu’il veut « rester prudent » quant à la mise en service complète du réseau de 700 tours et antennes. Il se dit malgré tout satisfait du déploiement qui n’est pas encore complété.

« Ce n’est pas une mince tâche, a-t-il commenté, et nous voulons nous assurer de la qualité du service que nous offrirons. »

Mais la filiale que M. Péladeau qualifie lui même de « locomotive » pour Quebecor réserve d’autres difficultés pour les prochains mois. Selon ce qu’a indiqué Jean-François Pruneau, vice-président finances de Quebecor et Quebecor média, l’arrivée prochaine du réseau pourrait affecter les résultats de l’entrprise.

« Il sera difficile de maintenir la même croissance que les années précédentes à cause des efforts importants que nous aurons à faire du côté du marketing », a-t-il expliqué.

Le conglomérat a quand même bien fait au premier trimestre de 2010, en augmentant ses revenus et son bénéfice d’exploitation, à l’exception du secteur médias qui a connu un recul du côté des revenus.

Quebecor a encaissé des revenus de 948 millions $ pour le premier trimestre de 2010, en hausse de 5 %, et le bénéfice d’exploitation a augmenté de 6 %, à 288,5 millions $.

Les revenus du secteur Télécommunications ont progressé quant à eux de 10,6 %, à 50,8 millions $, et le bénéfice d’exploitation du secteur s’est gonflé davantage (12,6 %), en atteignant 28,1 millions.

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.