La vente de résidences à un sommet en novembre à Montréal

Publié le 03/12/2020 à 14:45

La vente de résidences à un sommet en novembre à Montréal

Publié le 03/12/2020 à 14:45

Par La Presse Canadienne

Les conditions du marché continuent d’être favorables aux vendeurs. (Photo: 123RF)

Les ventes de propriétés résidentielles à Montréal ont atteint en novembre un niveau record, grâce à une progression de 32 % par rapport au même mois l’an dernier, a indiqué jeudi l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). 

Un total de 5343 ventes immobilières ont été enregistrées le mois dernier dans la grande région montréalaise, comparativement à 4063 en novembre 2019, a précisé l’association. 

Les conditions du marché continuent d’être favorables aux vendeurs, et le prix médian des propriétés unifamiliales a bondi de 23 % par rapport à l’an dernier, pour atteindre 435 000 $, a précisé l’APCIQ, pendant que le nombre d’inscriptions en vigueur pour ce type de logement reculait de 38 %. 

Les immeubles à revenus — soit les plex de deux à cinq logements — ont affiché la plus forte croissance des ventes à l’échelle de la région, avec une hausse de 34 %. Les ventes de copropriétés suivaient avec une croissance de 31 %, identique à celle des ventes de maisons unifamiliales. 

Le prix médian des copropriétés a avancé en novembre de 9 % à 316 000 $, tout comme celui des plex, qui a atteint 630 000 $, a précisé l’APCIQ. 

Le nombre d’inscriptions en vigueur pour l’ensemble des types de logements a diminué de 15 % en novembre par rapport à l’an dernier, malgré des hausses de 14 % pour les copropriétés et de 7 % pour les plex. 

Du côté des différents marchés de la région, les ventes ont bondi de 48 % sur la Rive-Nord, de 37 % sur la Rive-Sud, de 34 % à Laval et de 32 % à Vaudreuil-Soulanges. Sur l’île de Montréal, elles ont avancé de 21 %. 

Le marché de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui voit ses nouvelles inscriptions à la vente chuter de façon importante depuis plusieurs trimestres, n’a vu ses ventes de propriétés résidentielles grimper que de 3 %. 

Depuis le début de l’année, les ventes de propriétés dans le Grand Montréal ont progressé de 7 % par rapport aux 11 premiers mois de 2019. Cette tendance semble démontrer que la pandémie de COVID-19, si elle a pratiquement paralysé le marché au printemps en raison des confinements, n’aura finalement pas trop nui à l’activité de 2020. 

 

À la une

American Airlines, nouvelle coqueluche des boursicoteurs?

Il y a 49 minutes | AFP

L'action s'est envolée de plus de 80% à Wall Street malgré des résultats financiers négatifs pour 2020.

Ascension de GameStop: la révolte des boursicoteurs contre les barons de Wall Street

09:20 | AFP

Retour sur une «révolte» boursière et ce qu'elle révèle de la lutte entre jeunes investisseurs et barons de la finance.

Actions de BlackBerry et GameStop: doit-on se lancer?

S'il est tentant de suivre la tendance poussée par les réseaux sociaux, il s'agit avant tout d'un pari boursier.