Où s'en va Hydro-Québec ?


Édition du 18 Juin 2016

Si rien n'est fait, la rentabilité d'Hydro-Québec sera sous pression au cours des prochaines années. Éric Martel, pdg d'Hydro-Québec depuis juillet 2015, veut remédier à la situation en exportant davantage d'électricité aux États-Unis ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le maire de New York veut un contrat avec Hydro-Québec d'ici 2020

«Hydro-Québec peut devenir la batterie verte du nord-est de l'Amérique.»

Les primes bondissent chez Hydro-Québec

Le montant des primes versées aux salariés ainsi qu'aux cadres d'Hydro-Québec a atteint 29,3M$ en 2018.

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.