LNH: Québecor déposera sa candidature pour l'obtention d'un club

Publié le 25/06/2015 à 06:17

LNH: Québecor déposera sa candidature pour l'obtention d'un club

Publié le 25/06/2015 à 06:17

Par La Presse Canadienne

Le président et chef de la direction de Québecor(Tor., QBR.B), Pierre Dion, a confirmé mercredi que son entreprise déposera formellement sa candidature pour l'obtention d'un club de la LNH, quelques heures seulement après l'annonce du commissaire Gary Bettman du lancement du processus en vue d'un élargissement des cadres de la LNH.

«La LNH a franchi une étape importante avec l'annonce de M. Bettman, et je peux vous confirmer que Québecor va soumettre sa candidature pour ramener les Nordiques à Québec», a déclaré M. Dion en entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne.

M. Dion, qui se trouvait à Las Vegas pour assister au gala annuel de remise des trophées de la LNH, a déclaré que «les conditions gagnantes sont réunies» pour que Québec obtienne un club.

«Ce que je peux dire, c'est que nous avons fait les bonnes choses dans les dernières années avec le Centre Vidéotron, notre chaîne TVA Sports, un bassin de partisans absolument extraordinaires _ tous nos sondages démontrent que les gens de Québec, et du Québec, aimeraient revoir les Nordiques à Québec _ et évidemment l'implication de Québecor dans le dossier, a évoqué M. Dion. Donc je crois qu'on a réuni les conditions gagnantes pour ramener les Nordiques à Québec. »

Il a confié du même souffle que Québecor allait respecter les délais pour le dépôt d'une candidature tels que formulés par Bettman lors d'une conférence de presse en compagnie du commissaire adjoint Bill Daly. Le commissaire a fait savoir que la ligue allait accepter des demandes formelles de la part de gens intéressés à se porter acquéreurs d'une nouvelle équipe du 6 juillet au 10 août. Bettman a précisé que les coûts pour obtenir une nouvelle concession seraient de 500 millions $US.

Présentement, il y a 16 équipes dans l'Association Est et 14 dans l'Ouest, ce qui laisse croire que Las Vegas et Seattle _ ou Portland, en Oregon _ pourraient être les villes favorites pour l'obtention d'un nouveau club. Bettman a indiqué que ce n'était pas un problème, mais plutôt un facteur déterminant.

« Je ne crois pas qu'on procède à un élargissement des cadres seulement par soucis de symétrie, a mentionné Bettman. C'est trop important, une décision d'affaires. Mais de toute évidence, alors que nous franchirons ce processus, s'il y a un intérêt qui se manifeste, alors nous devrons régler cet enjeu. »

Saisissant la balle au bond, Daly a précisé que les activités d'un éventuel nouveau club débuteraient, au plus tôt, lors de la saison 2017-18. Des échéanciers qui n'ont pas fait broncher M. Dion.

« Si 2017-18 est la date choisie par la LNH, alors nous serions absolument prêts, il n'y a pas de doute là-dessus, a-t-il martelé. D'ailleurs, on se réjouit de l'annonce aujourd'hui. On a encore beaucoup de travail à faire d'ici l'ouverture du Centre Vidéotron à l'automne, mais les travaux progressent très, très bien. »

Québecor a mentionné à plusieurs reprises son objectif d'établir une concession de la LNH à Québec, mais M. Dion a rappelé que l'approche de l'entreprise québécoise ne changera pas dans ses négociations avec la ligue. Ainsi, Québecor continuera de faire preuve de discrétion dans la poursuite de cet objectif. En ce sens, M. Dion a refusé de livrer ses commentaires sur les autres villes candidates, préférant se concentrer sur sa candidature. Il a aussi refusé de s'avancer sur la possibilité du transfert d'un club déjà existant.

Quant au spectre de Pierre-Karl Péladeau, l'ex-président et chef de la direction de Québecor ainsi que nouveau chef du Parti Québécois, Daly a indiqué que l'allégeance politique d'un éventuel propriétaire n'empêcherait pas la ligue d'étudier sa candidature pour un club.

Québecor est le gestionnaire du Centre Vidéotron, un amphithéâtre de 18 259 places dont l'ouverture est prévue en septembre 2015, pour les 25 prochaines années. De plus, le réseau TVA Sports, propriété de Québecor, est le diffuseur francophone officiel de la LNH depuis le début de la saison 2014-15, et ce, pour une période de 12 ans.

Québec est orpheline de la LNH depuis que les Nordiques ont déménagé à Denver et sont devenus l'Avalanche du Colorado en 1995. La LNH n'a pas orchestré de processus d'élargissement des cadres depuis l'ajout des 29e et 30e clubs de la ligue, les Blue Jackets de Columbus et le Wild du Minnesota, en 2000. Le retour des Nordiques permettrait de recréer une rivalité provinciale avec le Canadien de Montréal.

 


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Investisseurs, et si vous vous inspiriez du hockey...

05/10/2018 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est qu'il est possible de faire de bons coups en Bourse en adoptant une stratégie inusitée du hockey.

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

À la une

Les marchés sont-ils dangereusement chers?

23/08/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’investisseur qui a un horizon de plusieurs années devant lui devrait continuer de favoriser les actions

Transat: «Je ne me sens pas mal à l'aise du tout», dit Jean-Marc Eustache

23/08/2019 | Siham Lebiad

Le MÉDAC a remis en question les motivations des dirigeants de Transat d'approuver la proposition d'achat d'Air Canada.

Les actionnaires de Transat A.T. disent «oui» à l'offre d'Air Canada

Mis à jour le 23/08/2019 | La Presse Canadienne

Les actionnaires de Transat ont accepté dans une proportion de 94,77% l'offre d'Air Canada.