Les ventes des grossistes canadiens ont reculé en décembre

Publié le 12/02/2021 à 11:16

Les ventes des grossistes canadiens ont reculé en décembre

Publié le 12/02/2021 à 11:16

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Les ventes des grossistes canadiens ont reculé en décembre pour la première fois depuis avril, en raison d’une forte baisse des ventes de véhicules automobiles, a indiqué vendredi Statistique Canada. 

Les ventes ont diminué de 1,3 % au dernier mois de l’année pour s’établir à 66,5 milliards $, a précisé l’agence fédérale, après avoir progressé pendant sept moins consécutifs. 

Les véhicules automobiles sont une des plus grandes catégories du commerce de gros, et Statistique Canada a indiqué que les ventes de véhicules et celles de leurs pièces avaient diminué de 4,3 % à 10,7 milliards $ en décembre, ce qui constituait leur plus faible niveau depuis juillet. 

Malgré le recul mensuel, le commerce de gros montrait tout de même une hausse par rapport à son niveau prépandémique de février 2020, a ajouté Statistique Canada. Les ventes de matériaux et fournitures de construction ont notamment grimpé de 12,2 % et celles des machines, du matériel et des fournitures ont progressé de 6,6 %. 

Plusieurs gouvernements provinciaux ont resserré en décembre les restrictions visant à limiter la propagation de la COVID-19, mais Statistique Canada a néanmoins souligné que le recul des ventes des grossistes de décembre était conforme aux fluctuations mensuelles antérieures. 

L’Ontario et la Colombie-Britannique ont affiché les plus importants reculs des ventes en gros en décembre, a précisé l’agence. 

 

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.