Le sort de l'ALÉNA, indissociable du tempérament de Trump


Édition du 21 Octobre 2017

La quatrième ronde de renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) est à ce point difficile que l'on anticipe maintenant un échec. En effet, non seulement en a-t-on appris davantage sur les visées protectionnistes des États-Unis, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les conservateurs tentent de retarder l'étude de l'ACEUM

Les États-Unis et le Mexique ont déjà ratifié l'accord.

Débat sur la ratification de l'ACEUM «collaboratif et cordial», selon Freeland

Jeudi matin, les élus débattaient en deuxième lecture la Loi de mise en œuvre de l’accord.

À la une

Les régimes de retraite et les véhicules immobilisés sont-ils flexibles?

21/02/2020 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Peu importe le type de régime de retraite, les sommes qu’on accumule à l’intérieur sont «immobilisées».

Les blocages «doivent être levés maintenant», dit Trudeau

21/02/2020 | AFP

« La situation actuelle est inacceptable et intenable », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse.

Retarder la gratification immédiate en Bourse

BLOGUE INVITÉ. En ces temps de gratification instantanée, l'art de retarder la gratification se perd tranquillement.