Le sort de l'ALÉNA, indissociable du tempérament de Trump


Édition du 21 Octobre 2017

La quatrième ronde de renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) est à ce point difficile que l'on anticipe maintenant un échec. En effet, non seulement en a-t-on appris davantage sur les visées protectionnistes des États-Unis, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Freeland défend l'indépendance des pays dans le processus de ratification

11/06/2019 | Siham Lebiad

Elle a insisté sur le fait que le processus en est maintenant à une phase «domestique».

Ratification de l'ALÉNA: l'échéancier canadien lié à l'échéancier américain

28/05/2019 | AFP

À son arrivée au bureau, Justin Trudeau a assuré qu’il ne plierait pas son échéancier à celui des Américains.

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

15:31 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

15:15 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».