Impôt sur les sociétés: le Canada au 8e rang mondial

Publié le 19/11/2013 à 16:52, mis à jour le 19/11/2013 à 18:31

Impôt sur les sociétés: le Canada au 8e rang mondial

Publié le 19/11/2013 à 16:52, mis à jour le 19/11/2013 à 18:31

Par La Presse Canadienne

La Canada a maintenu sa place parmi les 10 endroits au monde où il est le plus facile de payer de l'impôt sur les sociétés, selon un classement établi par PwC et la Banque mondiale.

L'étude conjointe, dont le rapport a été rendu public mardi, place le Canada au huitième rang pour la deuxième année de suite.

Les Émirats arabes unis ont terminé en tête de liste, suivis par le Qatar et l'Arabie saoudite, parmi 189 pays.

Cette étude évalue dans quelle mesure il est aisé pour une entreprise fictive de taille petite à moyenne de payer ses taxes et impôts. Pour ce faire, elle s'appuie sur trois indicateurs: le nombre de paiements de taxes et d'impôts par an, le nombre d'heures consacrées à la production des déclarations ainsi qu'aux paiements, et le montant total d'impôts et de taxes à payer par les sociétés en pourcentage des bénéfices avant impôts.

PwC a fait remarquer que le Canada s'était placé en position élevée en raison des baisses de l'impôt sur le revenu des sociétés enregistrées depuis 2001 et des efforts faits pour simplifier l'observation des règles fiscales par les entreprises.

Le Canada a devancé plusieurs de ses concurrents directs, incluant le Royaume-Uni, qui s'est classé au 14e rang, et les États-Unis, qui ont quant à eux terminé en 64e place.

À la une

Fournisseurs: pas besoin de code de conduite, selon le PDG de Metro

Mis à jour le 26/01/2021 | Stéphane Rolland

Éric La Flèche juge que les relations entre épiciers et fournisseurs fonctionnent.

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Satellites: le ton monte entre Elon Musk et Jeff Bezos

26/01/2021 | AFP

Elon Musk et Jeff Bezos rivalisent pour leurs constellations de satellites en orbite basse.