La dette des ménages canadiens atteint 169,1% au 2e trimestre

Publié le 14/09/2018 à 10:29

La dette des ménages canadiens atteint 169,1% au 2e trimestre

Publié le 14/09/2018 à 10:29

Par La Presse Canadienne

La dette contractée sur le marché du crédit par rapport au revenu disponible des ménages canadiens a augmenté à 169,1 % au deuxième trimestre, a révélé vendredi Statistique Canada.

Autrement dit, il y avait 1,69 $ de dette sur le marché du crédit pour chaque dollar de revenu disponible des ménages, a précisé l’agence fédérale.

À titre comparatif, la dette se chiffrait à 168,3 % au premier trimestre de cette année et à 169,7 % au deuxième trimestre de l’an dernier.

Sur une base désaisonnalisée, les emprunts totaux sur le marché du crédit ont ralenti pour un deuxième trimestre de suite, les ménages ayant contracté des emprunts de 19,6 milliards $, en baisse par rapport aux 22,2 milliards $ empruntés au trimestre précédent.

La dette des ménages sur le marché du crédit (crédit à la consommation, prêts hypothécaires et prêts non hypothécaires) s’est élevée à 2166 milliards $ au deuxième trimestre.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

À surveiller: Canada Goose, CAE et Imperial Oil

09:10 | Jean Gagnon

Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Pourquoi le Royaume-Uni et les États-Unis sont considérés dangereux

BALADO. 20 000 expats ont noté leur tranquillité, leur sécurité personnelle et la stabilité politique dans 64 pays.

Bourse: Wall Street près de l'équilibre

Mis à jour à 10:16 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Pékin a indiqué jeudi que la levée des surtaxes douanières était une condition préalable.