Éclairer l’Afrique avec des patates

Publié le 29/06/2010 à 18:09

Éclairer l’Afrique avec des patates

Publié le 29/06/2010 à 18:09

Par lesaffaires.com

Vous faites bouillir des pommes de terre ? Réservez-en une. Une grosse.

Coupez-la en tranches, et insérez-les entre de fines plaques de zinc et de cuivre. Enfoncez-y des fils électriques en série et reliez le tubercule à une diode électroluminescente (une ampoule DEL, ou LED en anglais). Il vous permettra de lire pendant des heures ! Pour comprendre le principe de la pile électrique, les enfants font depuis longtemps des expériences amusantes basées sur le même principe, en enfonçant des pièces de monnaie dans des patates crues et en les reliant à un équipement électronique peu énergivore, comme une calculatrice.

Une équipe de l’Université hébraïque de Jérusalem a toutefois découvert qu’on pouvait décupler la puissance électrique des pommes de terre en les faisant cuire ! Résultat : une batterie 50 fois moins chère que les piles AA commerciales. Idéal pour éclairer une multitude de villages et de quartiers d’Afrique et du Tiers-Monde, qui ne reçoivent de l’électricité de leur réseau que quelques heures par jour.

En utilisant de telles batteries, des millions de personnes pourraient mettre de côté la lampe au kérosène, dangereuse pour la santé et la sécurité de ses usagers.

Source : thestar.com, JRSE blog

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

07/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...