La pénurie de semi-conducteurs fait chuter les ventes de GM de 33% aux États-Unis

Publié le 01/10/2021 à 13:37

La pénurie de semi-conducteurs fait chuter les ventes de GM de 33% aux États-Unis

Publié le 01/10/2021 à 13:37

Par AFP

L'essentiel des dommages devant avoir lieu au troisième trimestre.(Photo: 123RF)

New York — Le constructeur américain General Motors (GM) a indiqué vendredi que ses ventes de véhicules aux États-Unis avaient chuté de 33% au troisième trimestre en raison du manque de semi-conducteurs qui l’oblige, depuis le début de l’année, à réduire sa production. 

 Le groupe a écoulé 446 997 voitures sur la période, soit 218 195 unités de moins que l’an dernier, détaille un communiqué.

La direction de GM a déjà prévenu que sur l’ensemble du second semestre, ses ventes devraient baisser d’environ 200 000 unités par rapport au premier semestre «en raison principalement des perturbations sur la chaîne d’approvisionnement en Malaisie causée par le Covid-19, l’essentiel des dommages devant avoir lieu au troisième trimestre».

À cause du manque de certains composants électroniques, le groupe a dû suspendre la production sur certaines chaînes pendant plusieurs semaines, parfois des mois.

Selon les analystes du cabinet spécialisé Edmunds, les ventes de nouvelles voitures et camionnettes devraient baisser au total de 13% aux États-Unis au troisième trimestre.

«Même si la demande continue d’être élevée du côté des consommateurs, les ventes ont continué de baisser chaque mois parce qu’il n’y a tout simplement pas assez des véhicules prisés des acheteurs», a commenté Jessica Caldwell, d’Edmunds.

Certains constructeurs parviennent toutefois à limiter les dégâts, à l’instar du groupe japonais Toyota qui a vu ses ventes progresser de 1,4% sur le trimestre avec 566 005 véhicules.

Le groupe «continue à faire face à certains problèmes du côté de la chaine d’approvisionnement», a relevé Jack Hollis, responsable des opérations pour Toyota en Amérique du Nord. «Les équipes travaillent dur pour livrer les véhicules aux concessionnaires», a-t-il ajouté.

Chez General Motors, la situation s’améliore, assure le groupe. 

«À l’approche du quatrième trimestre, un flux constant de véhicules actuellement dans les usines continuera d’être livré aux concessionnaires, nous redémarrons la production dans les principales usines de berlines et VUS et nous anticipons une activité plus stable tout au long de l’automne», a affirmé Steve Carlisle, responsable de la zone Amérique du Nord pour le groupe, dans le communiqué.

GM, qui fait aussi face au rappel d’environ 142 000 Chevrolet Bolt électriques en raison de défauts de fabrication sur certains modules de batteries pouvant entraîner des incendies, prévoit toujours d’afficher des résultats financiers conformes à ses dernières prévisions pour l’ensemble de l’année.

«Si les problèmes d’offre ont limité les ventes ces derniers mois, la demande sous-jacente pour les véhicules reste solide, grâce à la reprise du marché de l’emploi, à la demande qui s’accumule (depuis plusieurs mois) et aux économies réalisées par de nombreux ménages pendant la pandémie», a souligné l’économiste en chef du constructeur, Elaine Buckberg. 

À la une

Ça rapporte d’investir dans des organismes communautaires

24/01/2022 | Emmanuel Martinez

Investir dans les organismes communautaires est bon pour l’économie, selon une étude de la firme AppEco.

Bourse: Wall Street sauve les meubles et termine en hausse

Mis à jour le 24/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto rebondit en fin de journée mais termine quand même dans le rouge.

À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

24/01/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Peloton Interactive, Metro et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.