Plus de fraude en temps difficiles

Publié le 03/03/2009 à 00:00

Plus de fraude en temps difficiles

Publié le 03/03/2009 à 00:00

Par Léonie Laflamme Savoie
Dans le cadre du mois de prévention de la fraude, les grands acteurs du milieu tentent de familiariser le public avec différentes pratiques criminelles.

Au gouvernement du Canada, la commissaire intérimaire de la concurrence, Mélanie Aitken, a rappelé qu'en ces temps difficiles, « personne n'a les moyens de perdre de l'argent aux mains des fraudeurs ». Le Bureau de la concurrence aurait reçu cette année près de 15 000 plaintes pour fraude via des opérations de marketing de masse commises par l'entremise du courrier, du téléphone et d'Internet.

Ces plaintes portaient sur toutes sortes d'escroqueries, allant de concours frauduleux, où l'on demandait aux gagnants d'envoyer de l'argent pour obtenir leur prix, à de fausses inscriptions à des annuaires, où des entreprises qui n'avaient pas commandé d'annuaires recevaient des appels de gens qui voulaient vérifier leurs coordonnées dans le but de leur envoyer une facture.

« Nous nous attendons à ce que les entreprises et les consommateurs s'exposent davantage à des fraudes en cherchant des moyens de réduire leurs dépenses. Il est important pour eux de savoir reconnaître les signes des activités frauduleuses sur les marchés », a-t-elle ajouté.

À l'Autorité des marchés financiers (AMF) on exprime les mêmes inquiétudes, Anne-Marie Poitras, surintendante de l'assistance à la clientèle et de l'indemnisation, souligne d'ailleurs que « certains fraudeurs tentent de tirer profit de la fragilité des gens aux prises avec des difficultés financières »

« Souvent par le biais des petites annonces, les fraudeurs incitent les gens à retirer de l'argent de leur REER ou de leur fonds de pension en leur promettant qu'ils pourront ainsi bénéficier de comptant et de placements à des rendements supérieurs, le tout sans impact fiscal, ajoute-t-elle. Ces placements, souvent frauduleux, peuvent entraîner de graves conséquences financières et fiscales. »

L'AMF a récemment lancé une initiative auprès de groupes syndicaux afin d'éviter que des travailleurs mis à pied ne deviennent des proies faciles en matière de fraude financière. Par une vigie de l'actualité économique, l'Autorité peut ainsi identifier les syndicats des entreprises où des pertes d'emploi sont annoncées et lancer une offensive de prévention de la fraude financière.

De plus, tout au long du mois de mars, l'Autorité dénoncera certains stratagèmes frauduleux en assurance et en valeurs mobilières en rappelant aux consommateurs l'importance d'être prudents.

À suivre dans cette section

À la une

Cook it avale MissFresh

Le montant de la transaction annoncée lundi n’a pas été dévoilé.

Bourse: Wall Street recule au début d'une semaine chargée

Mis à jour à 17:06 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine est marquée par des réunions de banques centrales et les élections britanniques.

Titres en action: HBC, HSBC, Paccar...

07:01 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.