Bombardier Aéronautique élimine 715 emplois de plus à Montréal

Publié le 26/11/2009 à 08:42

Bombardier Aéronautique élimine 715 emplois de plus à Montréal

Publié le 26/11/2009 à 08:42

Photo : Bombardier

Bombardier vient d’annoncer les mises à pied de 715 travailleurs supplémentaires à Montréal, dans le cadre d’un effort majeur de réduction de sa cadence de production des avions Canadian Regional Jet (CRJ).

PLUS: Bombardier Aéronautique: 5075 emplois fauchés en neuf mois

PLUS: Le titre de Bombardier réagit mal aux  coupures annoncées

PLUS: Bombardier: c'était écrit dans le ciel

Les coupes prendront effet à compter de janvier 2010 et se poursuivront au cours des deux premiers trimestres du prochain exercice financier, précise le communiqué de l’entreprise.

Ces coupes s’ajoutent aux quelque 4 360 autres mises à pied annoncées précédemment pour l’exercice financier en cours, dans les établissements de Bombardier Aéronautique à travers le monde.

La révision des effectifs comporte également un petit nombre de mises à pied liées à la réduction de la cadence de production des avions amphibies Bombardier 415. Les indemnités de départ associées à cette dernière réduction des effectifs sont d’environ 10 millions $US.  

Des ventes insuffisantes

Bombardier soutient que la conjoncture économique et la situation de l’industrie du transport aérien continuent de rendre difficile l’obtention de nouvelles commandes d’avions, particulièrement pour la gamme d’avions CRJ. Par conséquent, comme elle l’avait déjà indiqué précédemment, Bombardier réduira sa cadence de production des avions CRJ.

« Il n’y a pas suffisamment de ventes d’avion CRJ prévues pour maintenir les plans de production courants, a déclaré Guy Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. Bien que nous soyons en discussion avec plusieurs transporteurs aériens, nous devions finaliser le calendrier de livraisons de notre prochain exercice financier.»

Se disant conscient des effets d'une telle décision pour les familles touchées, Bombardier soutient continuer d'investir  dans des programmes des avions CRJ1000 NextGen, Learjet 85 et CSeries. «En septembre, nous avons entamé la construction du premier immeuble de nos nouvelles installations de construction des avion CSeries de Mirabel. Plus récemment, nous avons célébré une autre importante étape dans le programme CSeries, en débutant la construction de ses nouvelles installations de fabrication et d’assemblage d’ailes d’avion à la fine pointe de la technologie, à Belfast, en Irlande du Nord », a ajouté M. Hachey.

Des pertes dans toute la région

Des 715 coupes annoncées, 200 sont des postes de professionnels et de cadres, et 515 sont des postes de travailleurs syndiqués.

Ce qui signifie, que bien que les abolition de postes visent les installations de Mirabel et de Saint-Laurent, à Montréal, l'ensemble des installations de Bombardier Aéronautique au Québec sont susceptibles de d'être touchées par ces mesures, explique Marc Duchesne, porte-parole de l'entreprise. 

«Les employés plus anciens des usines touchées pourraient, dit-il, déloger des employés moins anciens d'autres usines, celles de Dorval par exemple». De telle sorte, que ce sont les employés de toutes les usines de Bombardier de la région de Montréal qui sont susceptibles d'être touchées par l'annonce d'aujourd'hui.

 

 

 

 

 

À la une

Bourse: Wall Street s'offre un rebond, tiré par la technologie

Mis à jour à 17:07 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor

Que faire avec les titres de Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Home Depot, Walmart

Mis à jour à 08:53 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.