Europe: accord sur la recapitalisation des banques

Publié le 26/10/2011 à 16:11, mis à jour le 16/10/2013 à 07:33

Europe: accord sur la recapitalisation des banques

Publié le 26/10/2011 à 16:11, mis à jour le 16/10/2013 à 07:33

Par AFP

L'Union européenne est parvenue mercredi à un accord sur la recapitalisation de ses banques, au cours d'un sommet des 27 à Bruxelles, selon le document publié à la fin de la réunion.

"Nous nous sommes mis d'accord sur la recapitalisation des banques qui doit être l'un de nos principaux objectifs", a déclaré le Premier ministre polonais Donald Tusk, dont le pays préside l'UE, au cours d'une conférence de presse.

L'accord prévoit que les fonds propres durs des banques (capital social et bénéfices mis en réserve) atteignent 9%, un objectif qui "devra être atteint au 30 juin 2012", selon le texte. Pour y parvenir, "les banques devront faire appel en priorité à des sources de capital privées, y compris par des restructurations et la conversion de dette en capital".

Le texte ajoute qu'en attendant que l'objectif de 9% soit atteint, "les banques devraient être sujettes à certaines contraintes concernant la distribution de dividendes et le paiement de primes".

Le document ne mentionne pas en revanche le montant total de la recapitalisation des banques, évalué à 108 milliards d'euros selon des sources européennes. Ce chiffre "sera annoncé en temps utile par les autorités européennes", a précisé le ministre polonais des Finances, Jacek Rostowski, devant la presse.

Cette somme dépendra du niveau de la dette grecque qui sera effacé par les banques, qui faisait encore l'objet de négociations mercredi. Les banques renâclent à accepter des pertes supérieures à 50%.

"La prochaine étape sera d'établir le montant" de la recapitalisation, a expliqué de son côté le Premier ministre roumain Traian Basescu. "Que le montant soit de 100 ou 200 milliards d'euros, il sera suffisant pour les six ou sept premiers mois. S'il faut des montants supérieurs, nous en parlerons plus tard", a-t-il dit.

Les Européens s'étaient engagés en juillet à renforcer les fonds propres de leurs banques, en les contraignant à mettre en réserve des fonds propres représentant 7% d'ici 2019, mais les craintes pesant actuellement sur le secteur bancaire les ont conduits à accélérer nettement la manoeuvre.

"Il faut bien comprendre qu'il s'agit d'une procédure exceptionnelle", qui ne "se reproduira pas" et "ne sera pas permanente", a insisté M. Rostowski.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a salué "quelques bons progrès" au cours du premier sommet de la journée, mais a souligné que l'accord sur la recapitalisation des banques était "conditionné à l'adoption d'un paquet de mesures plus large".

Il faudra que le sommet de la zone euro débouche sur "des progrès plus larges", a insisté M. Cameron.

"Je suis très satisfaite que nous nous soyons mis d'accord sur la recapitalisation car cela pose des bases pour que les pays de la zone euro puissent avancer ce soir", a déclaré Helle Thoring-Schmidt, le Premier ministre danois, tout en se disant "prudente dans son optimisme".


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Les Canadiens disent non à la surveillance du télétravail!

Il y a 42 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Les milléniaux sont les plus horripilés par cette pratique qui gagne en popularité chez nous, selon une étude...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour il y a 1 minutes | LesAffaires.com et AFP

Les grandes Bourses asiatiques ont terminé en ordre dispersé mercredi.

Ah, la Gaspésie!

Il y a 42 minutes | Daniel Lafrenière

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?