Le ministre Champagne des Affaires étrangères parle à son homologue chinois

Publié le 25/11/2019 à 06:44

Le ministre Champagne des Affaires étrangères parle à son homologue chinois

Publié le 25/11/2019 à 06:44

Par La Presse Canadienne

(Image: Getty)

Le nouveau ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a discuté pendant une heure avec son homologue chinois Wang Yi du sort des Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor qui sont détenus en Chine depuis près d'un an.

La rencontre a eu lieu en fin de semaine lors du sommet des ministres des Affaires étrangères des pays du G20 à Nagoya, au Japon.

La Chine affirme que les deux Canadiens ont été arrêtés parce qu'ils représentaient une menace à la sécurité nationale. Pour sa part, le gouvernement du Canada soutient que leur détention est arbitraire.

Michael Kovrig et Michael Spavor ont été mis en détention neuf jours après que le 1er décembre 2018, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ait arrêté à Vancouver une dirigeante de la multinationale chinoise Huawei Technologies, Meng Wanzhou, à la demande des États-Unis qui réclament son extradition.

Lors d'une conférence téléphonique samedi soir, le ministre Champagne a dit qu'il avait fait valoir à son homologue chinois les profondes inquiétudes de son gouvernement à propos de l'emprisonnement de Michael Spavor et Michael Kovrig et de leurs conditions de détention. Il a ajouté qu'en tant que ministre des Affaires étrangères, leur situation était sa priorité.

Il a ajouté que le ministre Wang et lui s'étaient entendus pour continuer de discuter du dossier.

Vendredi dernier, le nouvel ambassadeur chinois au Canada, Cong Peiwu, a réitéré que la remise en liberté de Mme Meng paverait la voie à un retour à des relations bilatérales normales entre son pays et le Canada.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Le Canada fait une croix sur le libre-échange avec la Chine

18/09/2020 | AFP

Les relations entre Ottawa et Pékin sont en crise, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie canadienne.

Devrons-nous nous soumettre à des standards technologiques chinois?

Édition du 09 Septembre 2020 | François Normand

CHRONIQUE. Dans les prochaines années, les entreprises canadiennes pourraient devoir se soumettre de plus en plus...

À la une

Oubliez Trump: c'est Obama qui a relancé l'emploi manufacturier

30/09/2020 | François Normand

C'est à partir de l’été 2010 que l'on commence à assister à la renaissance du secteur aux États-Unis.

L'action de Palantir grimpe de 34% à son premier jour en Bourse

Mis à jour le 30/09/2020 | AFP

Sous le symbole PLTR, le titre a commencé à être échangé vers 13H40.

L'incertitude grimpe entourant la vente d'usines de Bombardier à Spirit

L’entente devait initialement être conclue au mois de mai de cette année.