Frontières: le Canada et les États-Unis ne sont pas contraints à la symétrie

Publié le 23/07/2021 à 16:59

Frontières: le Canada et les États-Unis ne sont pas contraints à la symétrie

Publié le 23/07/2021 à 16:59

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty Images)

L’ambassadeur canadien aux États-Unis a déclaré que ce n’est pas parce que les deux pays ont travaillé ensemble pour gérer leur frontière commune qu’ils allaient toujours prendre des décisions en parfaite symétrie.

Kirsten Hillman affirme que le Canada et les États-Unis ont tout à fait le droit de prendre leurs propres décisions unilatérales concernant les restrictions de voyage liées à la COVID-19.

Mme Hillman a participé vendredi aux côtés de l’ambassadeur par intérim des États-Unis au Canada, Arnold Chacón, à l’occasion d’une table ronde sur les relations bilatérales organisée par l’Institut canadien du Wilson Center.

Ces commentaires sont leurs premières remarques publiques depuis que le Canada a annoncé qu’il autorisera les citoyens américains et les résidents permanents entièrement vaccinés traverser la frontière à partir du 9 août.

Le département américain de la Sécurité intérieure a toutefois prolongé ses propres restrictions à la frontière terrestre avec le Canada jusqu’au 21 août.

M. Chacón dit qu’il pense que les deux pays sont « en bonne position » et que leurs discussions bilatérales sur la frontière se poursuivront.

À la une

Omicron plonge les Fêtes et les Canadiens dans l'incertitude

Mis à jour à 18:01 | La Presse Canadienne

Les plans de nombreux Canadiens en vue du temps des Fêtes sont plongés dans l’incertitude.

5. Calendrier de l'avent des affaires: le métavers

CALENDRIER DE L'AVENT DES AFFAIRES. Univers parallèle dans lequel rêvent de se réfugier les habitants des pays riches...

Nationaliser l’hydrogène vert serait une mauvaise idée

04/12/2021 | François Normand

ANALYSE. L'industrie n'a pas de problème, et on se priverait de capitaux privés, en plus d'assumer tous les risques.