Les REER après 60 ans : devraient-ils être encore une priorité?

Publié le 23/05/2015 à 09:30

Les REER après 60 ans : devraient-ils être encore une priorité?

Publié le 23/05/2015 à 09:30

Toutefois, le revenu peut demeurer élevé après que l'on a commencé à percevoir un revenu d'un FERR ou d'une rente si l'on travaille encore (par exemple comme consultant). Votre revenu d'après-retraite pourrait lui aussi être élevé si vous vendez votre maison ou recevez un héritage. Le revenu de placement gagné sur ce nouveau capital d'investissement pourrait vous faire passer dans une fourchette d'imposition plus élevée.

Il convient de noter que les actifs reçus par héritage ne sont habituellement pas imposables entre les mains du bénéficiaire parce qu'une succession paie normalement des impôts sur ses actifs avant leur distribution aux héritiers. Et l'argent provenant de la vente d'une résidence principale n'est pas imposable non plus.

La vente d'un chalet ou d'une résidence secondaire, pour sa part, génère des gains en capital imposables, à moins qu'il ne soit plus logique de la déclarer comme votre résidence principale plutôt qu'un autre domicile, en ville ou ailleurs. Les règles d'imposition vous permettent d'identifier des périodes spécifiques où un domicile peut être considéré comme résidence principale, du moment qu'il est « habituellement utilisé » par vous.

Si vous envisagez de toucher un héritage comme un transfert « en nature » d'actions et d'autres titres, sachez qu'il n'y a aucun avantage fiscal à le faire parce qu'il a été déterminé que ces titres ont été « vendus » à la personne décédée après son décès, et que les impôts sur tous les gains et revenus provenant de ces actifs sont exigibles à cette date.

On est habituellement bien avisé de toucher un héritage en argent liquide et de l'investir selon ses besoins et objectifs personnels, dit M. Kerr. « Ne restez pas coincé avec le vieux portefeuille de papa. Faites des changements qui conviennent à vos objectifs de placement. »

Si vous pensez que votre revenu sera plus faible lorsque les retraits de votre FERR seront effectués, « cotiser à un REER au cours de la décennie de vos 60 ans peut être utile, dit M. Kerr. Mais si ce n'est pas le cas, il peut être préférable de faire diminuer votre dette de façon à ce qu'elle ne pèse plus sur votre retraite, ou d'investir dans un compte d'épargne libre d'impôt s'il vous reste des droits à faire valoir. » (Les CELI sont récemment devenus un facteur plus important de l'épargne-retraite, le gouvernement fédéral ayant fait passer la limite de cotisation annuelle de 5 500 $ à 10 000 $.)

Prendre cette décision signifie qu'il faut se mettre à planifier dès maintenant. « La planification pour la retraite implique des projections pour voir à quels taux d'imposition on sera assujetti et comment on peut gérer au mieux ses flux de trésorerie », dit M. Kerr.

Un objectif essentiel pour ceux qui sont mariés ou qui vivent une union de fait est de maximiser le fractionnement du revenu d'après-retraite. Si c'est ce que vous faites déjà, cotisez donc au REER de votre conjoint(e) de façon à ce que vos deux flux de revenu soient aussi égaux que possible, ce qui pourrait réduire votre imposition combinée au cours de la retraite. « Bien que le système fiscal actuel permette le fractionnement des revenus-retraite allant jusqu'à 50 % des revenus perçus, un REER de conjoint(e) peut fournir des occasions supplémentaires d'atteindre la cible convoitée de revenus imposables égaux pendant la retraite », dit M. Kerr.

Il est aussi possible que les gouvernements augmenteront les impôts dans l'avenir, prévient M. Kerr. « On peut présumer que les niveaux d'imposition actuels vont se maintenir. Peut-être pensez-vous qu'en raison du vieillissement de la population, les politiciens vont essayer de maintenir les taux d'imposition des personnes âgées aussi bas que possible, mais compte tenu du besoin de remplacer les vieilles infrastructures, il est vraisemblable que les impôts vont continuer à augmenter. »

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, la Fed penche pour le statu quo

Mis à jour à 16:51 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a réalisé de légers gains alors que la Fed pense à garder les taux inchangés longtemps.

Titres en action: BMO, CIBC, RBC, Westjet, Onex, Aramco...

06:52 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La Fed laisse ses taux inchangés

Mis à jour à 14:52 | AFP

La Réserve fédérale américaine a laissé mercredi ses taux d'intérêt inchangés.