Avez-vous un plan de relève?

Publié le 20/09/2019 à 07:30

Avez-vous un plan de relève?

Publié le 20/09/2019 à 07:30

Par Institut québécois de planification financière

EXPERT INVITÉ. La plupart des entrepreneurs passent des milliers d’heures dans leur vie à faire croître leur entreprise et seulement quelques heures à préparer leur relève. Certains nourrissent la pensée magique que cette question se réglera simplement et rapidement dès qu’ils le décideront et qu’entre-temps, aucune préparation et ni aucune action ne sont nécessaires.

Selon un récent sondage de la Banque CIBC, près de la moitié des propriétaires ou des dirigeants d’entreprises canadiennes ont l’intention de procéder au transfert de leur entreprise au cours des dix prochaines années. Il s’agit d’un transfert d’actifs estimé à plus de 1,5 billion de dollars et pourtant, seulement 9 % des propriétaires ont rédigé un plan de relève en bonne et due forme, selon la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

Pourquoi un plan de relève

Un plan de relève permet d’optimiser la valeur de l’entreprise et de maintenir de bonnes relations auprès des employés et des associés. Il maximise l’héritage que le propriétaire désire laisser avec l’entreprise et il s’avère utile en cas de décès ou de maladie de celui-ci.

De plus, il permet à l’entreprise de planifier l’avenir et de réagir promptement lorsqu’un investisseur, un associé ou un acheteur se manifestera. Que ce soit pour le transfert du droit de propriété ou la vente de l’entreprise, il est impératif de planifier la transition rapidement, car il y aura plusieurs décisions à prendre et plusieurs mesures à mettre en place.

Il est important d’être conscient que le processus prendra plusieurs années, alors il est préférable de l’amorcer le plus tôt possible.

Les transferts d’entreprises possibles

Il existe différentes approches pour réussir un transfert d’entreprise et on doit choisir celle correspondant le mieux aux objectifs personnels et opérationnels du cédant.

Voici quelques options à envisager :

• Transférer l’entreprise à un membre de la famille;

• Vendre l’entreprise à un acheteur interne (associé, équipe de direction ou employés);

• Vendre à une tierce personne ou entreprise;

• Fusionner l’entreprise avec une autre;

• Fermer boutique et liquider l’entreprise

Comme vous pouvez le constater, toutes ces stratégies impliquent la cession d’une partie, voire de la totalité, de l’entreprise et il est important de réfléchir à comment ceci devra être fait.

Éléments clés de réflexion

Un plan de relève doit permettre de répondre à des questions importantes concernant le transfert de propriété, dans le but d’optimiser la valeur de l’entreprise et de faciliter le processus de transfert.

Voici quelques éléments clés à envisager :

• Comment sera établie la valeur de l’entreprise ?

• Comment la vente sera-t-elle financée ?

• Quelles seront les incidences fiscales du transfert, pour le cédant et l’acheteur ?

• Qui seront les parties prenantes dans la transaction (associés, employés, franchiseurs, distributeurs, membres de la famille…)?

• Comment sera assuré le bon fonctionnement de l’entreprise pendant la transition?

• Comment communiquer et soutenir le moral des employés ?

• Comment sera documenté le savoir des dirigeants et des employés clés qui quitteront l’entreprise au moment du transfert ?

Voilà autant de sujets à aborder avec un planificateur financier, qui pourra vous guider et, au besoin, vous diriger vers des experts, notamment un comptable, un banquier, un avocat ou un fiscaliste.

En conclusion, entourez-vous de la bonne équipe pour mettre en œuvre votre plan de relève! Maintenez une bonne communication avec votre successeur pour vous assurer de bien comprendre son rôle au sein de l’entreprise et qu’il participe à la transition de façon active.

Pascal Duguay, Pl. Fin., MBA

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour à 16:50 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

06:49 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

12:28 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?