La SCHL évoque des mises de fonds minimales plus élevées pour les habitations

Publié le 18/11/2016 à 16:09

La SCHL évoque des mises de fonds minimales plus élevées pour les habitations

Publié le 18/11/2016 à 16:09

Par La Presse Canadienne

Le patron de l'agence fédérale du logement croit que les autorités réglementaires devraient envisager de soulever le plafond de la mise de fonds minimale exigée lors de l'achat d'une habitation pour favoriser l'abordabilité et réduire le risque au système financier.


Selon le président et chef de la direction de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), Evan Siddall, même si les politiciens tentent d'aider les premiers acheteurs, la faiblesse des mises de fonds alimente la demande et entraîne une hausse du prix des logements.


M. Siddall juge que cela finit par nuire aux mêmes premiers acheteurs que le gouvernement veut aider.


Ottawa a haussé l'an dernier, la mise de fonds minimale pour la portion du prix des maisons qui excède 500 000 $, la faisant passer à 10 pour cent.


Dans le texte d'un discours prononcé devant la Banque d'Angleterre, à Londres, M. Siddall a affirmé qu'une augmentation de la mise de fonds minimale pourrait en outre aider à contrebalancer l'effet des très faibles taux d'intérêt. Ces derniers ont encouragé certains emprunteurs à contracter une dette hypothécaire excessive.


Les autorités réglementaires devraient aussi étudier la possibilité d'imposer une limite au ratio prêt-revenu, comme l'ont notamment fait le Royaume-Uni et l'Irlande, a-t-il ajouté.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

L'accès à la propriété: la quadrature du cercle

19/03/2019 | Daniel Germain

BUDGET FÉDÉRAL. Ottawa introduit un nouveau programme d’aide pour les premiers acheteurs et améliore le RAP.

Les prêteurs non traditionnels gagnent du terrain

28/02/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Desjardins a émis 42% des prêts hypothécaires octroyés pour l'acquisition d'une propriété en 2018.

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.