Améliorer son profil d'emprunteur

Offert par Les affaires plus

Publié le 01/10/2015 à 12:00

Améliorer son profil d'emprunteur

Offert par Les affaires plus

Publié le 01/10/2015 à 12:00

Par Didier Bert

Les dernières années ont été difficiles en ce qui concerne votre dossier de crédit ? Voici comment profiter de l'amélioration de votre situation financière pour restaurer votre bonne réputation auprès des établissements de crédit.à


À lire aussi: Le score de crédit: pourquoi il est important?


Vérifiez votre dossier de crédit


Commencez par savoir où en est votre dossier de crédit. Vous pouvez demander gratuitement votre propre dossier de crédit par courrier auprès des agences d'évaluation de crédit Equifax Canada (www.equifax.ca) et TransUnion Canada (www.transunion.ca).


Par contre, celles-ci vous factureront des frais si vous voulez aussi consulter votre pointage.


Méfiez-vous des options payantes proposées sur ces sites. Elles ne sont pas obligatoires. Par exemple, une demande faite par Internet vous occasionnera des frais.


N'hésitez pas à réclamer chaque année votre dossier auprès des deux agences, car les renseignements qu'elles possèdent à votre sujet peuvent différer.


Avant de vous prêter le moindre montant d'argent, votre futur prêteur consultera votre dossier de crédit. Et vous pourriez avoir des surprises... bonnes ou mauvaises. En effet, votre dossier de crédit peut être meilleur que vous ne le craigniez : tous les événements qui datent de plus de sept ans sont prescrits, et ne peuvent donc plus figurer au dossier.


À l'inverse, il est possible que votre dossier ne soit pas à jour, ce qui peut vous pénaliser. Pour le mettre à jour, utilisez les formulaires disponibles sur les sites d'Equifax et de TransUnion. Vous pouvez en profiter pour ajouter un commentaire, si par exemple vous avez été victime d'une usurpation d'identité sur une de vos cartes de crédit.


Les deux agences pourraient vous demander de fournir des preuves pour étayer votre requête. Une fois la correction effectuée, demandez-leur de transmettre votre dossier de crédit mis à jour aux prêteurs qui en avaient obtenu une version incomplète.


Page suivante: attention aux firmes qui prétendent améliorer votre dossier...


Un oeil sur vos revenus


Vos futurs prêteurs commenceront par examiner la portion de votre endettement actuel par rapport à vos revenus. Que vous gagniez 25 000 ou 100 000 dollars par an, les remboursements exigibles ne devraient pas dépasser 35 % de vos revenus. Et votre dette totale ne devrait pas être supérieure à trois années de revenus.


Les établissements de crédit surveilleront ensuite votre pointage de crédit, qu'ils obtiendront d'une agence d'évaluation de crédit ou qu'ils calculeront eux-mêmes selon leurs propres critères.


Ils s'intéresseront aussi à la stabilité de votre situation professionnelle afin d'évaluer le risque que vous vous retrouviez sans emploi. Si vous travaillez depuis plusieurs années au même endroit, ils aimeront !


Enfin, les prêteurs veulent savoir que vous avez amassé des liquidités disponibles dans vos comptes de banque. Ils sauront ainsi que vous vous êtes constitué un coussin de sécurité, dans lequel vous pourrez puiser au lieu de repousser vos échéances de paiement.


Gardez des crédits actifs


Votre dossier de crédit ne doit pas rester inactif. Aussi, si vous tenez à améliorer votre image auprès des prêteurs, vous devriez détenir au moins deux instruments de crédit différents parmi les suivants : carte de crédit, marge de crédit et prêt. Assurez-vous simplement de payer vos soldes à temps et de respecter vos échéances ! À l'inverse, au-delà de sept instruments de crédit, les agences d'évaluation de crédit commenceront à voir rouge.


Si vos difficultés financières sont en rémission, demandez une carte de crédit avec garantie, qu'il vous sera plus facile d'obtenir. Vous effectuerez un dépôt d'argent auprès de l'émetteur de la carte de crédit, qu'il utilisera comme une sorte de caution.


N'en demandez pas trop !


Le simple fait de demander plusieurs instruments de crédit durant une courte période peut détériorer votre cote. On vous propose une carte de crédit dans un grand magasin ? Une fois le formulaire rempli, votre note sera abaissée. 


Tenez-vous loin de la limite


Les agences d'évaluation aiment vous voir utiliser du crédit, mais pas trop ! Ne dépassez pas 30 % de la limite de crédit sur chaque compte. Si votre carte de crédit vous permet d'utiliser 5 000 dollars, ne dépassez pas 1 500 dollars. Au-delà de 50 % de la limite autorisée, les établissements de crédit seront moins enclins à vous accorder un prêt supplémentaire. 


Respectez vos échéances


Payez vos soldes de carte de crédit et votre prêt hypothécaire avant la date limite. Cela vaut aussi pour vos factures... même les factures de services publics : certaines compagnies, comme les fournisseurs de services téléphoniques, peuvent signaler les paiements en retard aux agences d'évaluation du crédit. Peu importe que le montant en retard soit de 100 ou de 1 000 dollars ; dès que vous êtes en retard, même de 24 heures, votre dossier peut être dégradé. Après 30 jours, ce sera certain. Et ce sera encore pire si le retard dépasse 90 jours.


Si vous ne parvenez pas à payer la totalité de la facture, versez au moins le montant minimal exigible sur le relevé mensuel de votre carte de crédit. 


Remboursez vos dettes plus vite !


Évidemment, si vous prenez du retard dans le paiement de vos dettes, votre note de crédit en souffrira. Au contraire, si vous anticipez le remboursement de vos crédits, les agences d'évaluation de crédit en tiendront compte, et elles appliqueront ce point positif à votre score.


Communiquez avec vos prêteurs


Si votre situation financière se détériore, communiquez avec vos prêteurs avant de prendre du retard dans vos paiements. Expliquez-leur votre situation afin d'établir un plan pour les prochains paiements. Cela évitera une dépréciation de votre score de crédit.


Page suivante: attention aux firmes qui prétendent améliorer votre dossier...


À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les banques américaines prêtent moins facilement

Les banques resserrent les critères d'emprunt, mais il est encore trop tôt pour crier au loup.

Un outil de crédit… qui aide à payer ses dettes

Édition de Novembre 2018 | Claudine Hébert

Un outil de crédit… qui aide à payer ses dettes Seulement le tiers des détenteurs de cartes ...

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

Il y a 44 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.