La pandémie fera grimper l'endettement, prévient la Banque du Canada

Publié le 14/05/2020 à 13:28

La pandémie fera grimper l'endettement, prévient la Banque du Canada

Publié le 14/05/2020 à 13:28

Par La Presse Canadienne
Un drapeau du Canada.

(Photo: 123RF)

La Banque du Canada dit observer des signes sur les marchés financiers du pays qui lui permettent de croire que certaines entreprises pourraient éprouver des difficultés à surmonter la crise économique liée à la pandémie de COVID-19. 

La banque centrale a passé les deux derniers mois à prendre une série de décisions politiques qui l'ont vue réduire son taux d'intérêt directeur et se lancer dans un programme d'achat d'obligations sans précédent pour soutenir les flux du crédit.

Dans sa Revue du système financier publiée jeudi, elle suggère que ces mesures ont contribué à atténuer les tensions de liquidité et à fournir un accès facile au crédit à court terme pour les entreprises et les ménages. 

Mais la Banque du Canada a aussi averti que le problème de flux de trésorerie que connaissent certaines entreprises qui enregistrent une forte baisse de revenus pendant la crise pourrait bientôt devenir un problème de solvabilité.

L'examen du système financier du pays par la banque centrale révèle que les prix du marché font craindre une hausse probable des défauts de paiement. 

Le rapport s'inquiète également du fait que le niveau d'endettement des ménages est susceptible d'augmenter et de devenir aigu pour les ménages dont les revenus ne se remettent pas complètement de la pandémie.


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Des copropriétés de plus en plus petites

La taille médiane des nouvelles copropriétés a diminué de plus de 25% en environ 15 ans.

L'ARC reporte la date limite pour les déclarations de sociétés

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

Les déclarations de revenus des sociétés T2 autrement exigibles en juin, juillet ou août, sont reportées en septembre.

Start-ups: quel a été l’impact de la COVID-19?

10:57 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Des start-ups ont vu leur modèle d’affaires devenir obsolète en quelques jours à cause de la pandémie.