Combien ça coûte une salle de jeux?

Offert par Les affaires plus


Édition de Mars 2015

Combien ça coûte une salle de jeux?

Offert par Les affaires plus


Édition de Mars 2015

Équiper une salle de jeux digne de ce nom, c'est combien ?

Un jeu pour bouger: Environ 500 $

Une salle de jeux doit comporter un espace où lâcher son fou. Table de baby-foot, de ping-pong ou de hockey pneumatique : chacun de ces classiques vous coûtera environ 500 $.

Un jeu d'adresse et de stratégie: Entre 50 et 2 300 $

Il vous faut aussi de quoi occuper les soirées plus calmes. Un jeu de fléchettes (50 $) est le strict minimum. Pourquoi pas une table de poker (à partir de 250 $), une machine à boules (à partir de 1 200 $) ou l'incontournable table de billard ? À la boutique Billard Dard-Expert, le modèle Rhino (2 300 $) offre le meilleur rapport qualité-prix.

L'ambiance: Environ 400 $

Luminaires, horloges, cadres vintage, tableaux pour compter les points, enseignes lumineuses, peinture... Prévoyez au moins 400 $ pour ajouter une touche d'ambiance à la salle de jeux.

L'électronique: Entre 300 et 870 $

Sans télé, la salle de jeux ne permet pas de suivre le match de hockey ou de faire du karaoké lors de fêtes entre amis (minimum 300 $ pour un téléviseur HD de 40 pouces). Ajoutez à cela une console de jeux XBox (500 $) et des jeux (70 $ chacun).

VERSION ÉCONOMIQUE: 1 250 $

VERSION «JE NE SORS PLUS DE CHEZ MOI»: 5 670 $

1 600 $: Le prix du jukebox Crosley au look fifties, mais équipé d'une station d'accueil pour iPod.

Sources : Palason, Canada Billard, Billard Dard-Expert, Alouette Amusement, Future Shop

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...