L’échoFab: un laboratoire où l’on apprend à « patenter »

Publié le 14/05/2018 à 00:50

Par je fais mtl

Je fais Mtl est un mouvement ouvert à tous les passionnés de Montréal qui désirent s’engager dans des projets qui ont un impact positif sur la ville et ses citoyens. Pour souligner le troisième anniversaire de Je fais Mtl, la population était invitée, en novembre 2017, à choisir ses 10 projets coups de cœur parmi 49 candidatures. Près de 2000 votes ont alors été enregistrés. L’échoFab, un laboratoire de fabrication numérique, a séduit le public.

L’échoFab a été créé en 2011 par Communautique, un organisme communautaire dont la mission est d’encourager la participation citoyenne en démocratisant l’accès aux technologies. Il s’agit d’un laboratoire de fabrication numérique (Fab Lab) où les citoyens peuvent découvrir et utiliser de l’outillage spécialisé (imprimantes 3D, plateau de découpe laser, fraiseuse numérique, équipement de soudure, etc.) afin de concevoir et de réaliser des projets en tous genres.

Des étudiants, des artistes, des entrepreneurs, des ingénieurs, des designers et des bricoleurs de tous âges s’y réunissent pour s’initier aux technologies de fabrication numérique. Ils partagent leurs connaissances, concrétisent leurs idées, mènent à terme leurs projets et testent des prototypes. L’objectif de Communautique? Leur donner la possibilité de « patenter ».

« On veut que les gens s’approprient les technologies de fabrication numérique pour qu’ils retrouvent la capacité de produire des objets et de répondre à leurs besoins, explique Mathieu Laporte, coordonnateur du programme de médiation en innovation chez Communautique. On espère permettre aux gens d’ici de passer de consommateurs à développeurs de technologies. »

Toutes sortes de projets sont développés à l’échoFab, de la création d’un système d’aquaponie (une fusion de l’aquaculture et de l’hydroponie) à l’assemblage d’un robot entièrement imprimé en 3D, en passant par la conception de meubles et de jeux vidéos.

La communauté d’abord
Le laboratoire est ouvert au public. Tous les jeudis, les Montréalais peuvent utiliser ses équipements de prototypage et ses outils. Les personnes plus expérimentées peuvent aussi avoir accès aux locaux du lundi au mercredi, sur rendez-vous. Communautique partage également son expertise technique avec les usagers afin de les aider à réaliser leurs projets, en plus d’offrir des ateliers d’initiation à la création et à la fabrication numériques.

Si l’échoFab séduit les Montréalais, c’est entre autres grâce à son modèle de gouvernance « humain », estime Mathieu Laporte. « Les gens s’inspirent des machines et des technologies, mais ce sont eux qui sont au cœur du projet. Ils échangent et partagent leur savoir-faire. Nous sommes aussi très près des usagers, et notre façon de fonctionner est démocratique. »

Le coordonnateur chez Communautique conseille à ceux qui souhaitent réaliser un projet entrepreneurial de faire confiance aux gens qui l’alimenteront. C’est ce qui a fait le succès de l’échoFab. « Avant de parachuter un Fab Lab à Montréal, on a testé l’intérêt de la population en achetant une imprimante 3D. On a fait appel à la communauté pour voir si ce serait rassembleur. Aujourd’hui encore, notre projet est rassembleur. »

Communautique  a  pu compter  sur  le  mouvement Je fais Mtl pour promouvoir l’échoFab. Le laboratoire est aujourd’hui situé en plein cœur du Quartier de l’innovation, à proximité des incubateurs d’entreprises, de nombreuses startups et de l’École de technologie supérieure. C’est l’endroit idéal pour réunir des gens innovants de différents milieux. L’échoFab a également essaimé dans Rivière-des-Prairies, où un deuxième espace a pris racine sous le nom d’échoFab Développement Durable. Rassemblant les forces vives de plusieurs secteurs (fabrication numérique, éducation aux compétences scientifiques et techniques, développement durable, accompagnement aux entreprises), les projets entrepreneuriaux innovants en économie verte et numérique y trouvent là un environnement stimulant pour éclore.

De grands évènements à venir
L’équipe de l’échoFab sera fort occupée au cours des prochaines années, puisque deux évènements d’envergure se tiendront dans la métropole en 2020. D’abord, Montréal accueillera la Conférence mondiale des Fab Labs, FAB16, qui réunira quelque 1200 acteurs et responsables de Fab Labs d’un peu partout à travers le monde. « C’est un évènement majeur où les Fab Labs partagent leurs idées, leurs innovations et leurs projets », explique Mathieu Laporte. Cette rencontre attire annuellement des milliers de visiteurs.

La métropole sera également le théâtre du Sommet mondial des Fab City. Il s’agit d’un grand rassemblement d’experts et de professionnels de divers milieux (fabrication numérique, design, développement durable, etc.) qui œuvrent au développement d’un modèle qui permettrait aux villes de produire  tout ce  qu’elles  consomment d’ici 2054. « C’est une grande conférence où on réfléchit entre autres à la réappropriation de la technologie », précise M. Laporte.

Il ajoute que le Sommet mondial des Fab City sera organisé en marge de FAB16 afin de créer un rendez-vous incontournable pour les acteurs du milieu. D’ici là, Communautique compte poursuivre ses efforts de promotion afin de mieux faire connaître l’échoFab et la mission des Fab Labs. L’organisme souhaite pouvoir profiter d’une bonne visibilité en vue de ces évènements majeurs.

À la une

Disney+ fait mieux que prévu avec 10 millions d'abonnés pour son lancement

13/11/2019 | AFP

Disney a dépassé les attentes en affirmant mercredi avoir attiré 10 millions d'abonnés à sa plateforme Disney+.

Les PME et l'innovation: pas que des mauvaises nouvelles

La présidente-directrice générale de QuébecInnove, Isabelle Foisy, répond à une chronique d'Olivier Schmouker.

Au Québec, 2 PME sur 3 tournent le dos à l'innovation!

12/11/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est l'avenir socioéconomique du Québec qui est ainsi mis en péril, selon une étude fracassante...