Le Bloc félicitera Biden s'il abandonne Keystone XL

Publié le 19/01/2021 à 08:50

Le Bloc félicitera Biden s'il abandonne Keystone XL

Publié le 19/01/2021 à 08:50

Par La Presse Canadienne
La députée bloquiste Monique Pauzé

La députée bloquiste Monique Pauzé (Photo: La Presse Canadienne)

Si le président désigné, Joe Biden, confirme l’intention qui lui est prêtée de révoquer le permis de construction du pipeline Keystone XL, le Bloc québécois le félicitera dans une lettre qui lui sera acheminée dans les plus brefs délais.

Le Bloc québécois espère que la décision du président qui fera son entrée à la Maison-Blanche mercredi forcera le gouvernement du Canada à cesser de soutenir le projet d’oléoduc. Il dénonce la volonté du gouvernement libéral et de l’opposition conservatrice de vouloir continuer à aller de l’avant avec le projet. 

La porte-parole bloquiste en matière d’environnement, Monique Pauzé, affirme mardi que l’exploitation du pétrole des sables bitumineux est une véritable catastrophe environnementale. À son avis, la réalisation du projet Keystone XL par le promoteur canadien TC Énergie ne ferait qu’aggraver la situation.

Le Bloc québécois observe depuis plusieurs années que le projet d’oléoduc profite d’un appui indéfectible tant chez les libéraux que chez les conservateurs même s’il provoque une levée de boucliers des groupes environnementaux, des groupes citoyens ainsi que de nombreuses communautés autochtones.

Selon le Bloc Québécois, la décision du nouveau gouvernement des États-Unis devrait servir de signal d’alarme pour amorcer une transformation en profondeur du modèle canadien fondé sur l’exploitation des hydrocarbures.

Kristina Michaud, porte-parole bloquiste en matière de changements climatiques, ajoute que le Québec a tous les outils pour être un champion de l’économie verte et servir d’exemple pour le reste du monde, mais qu’en ce moment, l’obsession pétrolière du Canada freine les ambitions québécoises.

À la une

Les ventes au détail ont reculé de 2,5% au Québec en mai

Le repli a été mesuré à 3,5% dans la région de Montréal. Au pays, le recul est de l'ordre de 2,1%.

Alphabet lance une filiale de robotique

11:59 | AFP

L’objectif est de « réduire de façon radicale le temps, le coût et la complexité d’utilisation des robots industriels ».

Unifor et Bell trouvent un terrain d'entente

L'entente a été recommandée à l’unanimité par son comité de négociation.