"J'ai créé TED pour que les gens les plus intelligents de la planète me distraient" - Richard Saul Wurman, architecte et designer

Publié le 27/08/2011 à 00:00, mis à jour le 14/05/2012 à 16:16

"J'ai créé TED pour que les gens les plus intelligents de la planète me distraient" - Richard Saul Wurman, architecte et designer

Publié le 27/08/2011 à 00:00, mis à jour le 14/05/2012 à 16:16

Par Diane Bérard

Depuis 1984, une brochette des plus brillants esprits de la planète convergent chaque année vers Palm Springs, puis Édimbourg, pour présenter des conférences de 18 minutes où ils parlent sans script de leur passion. Le cocréateur des conférences TED (Technology Entertainment Design), Richard Saul Wurman s'apprête, encore une fois, à révolutionner l'univers des conférences.

DIANE BÉRARD - Avez-vous réinventé la formule des conférences parce que celles-ci vous ennuyaient ?

Richard Saul Wurman - Presque tout m'ennuie : me brosser les dents, certaines conversations, de nombreuses émissions de télé... Mais j'ai accepté l'ennui, il fait partie de ma nature. Je n'ai donc pas réinventé les conférences pour contrer l'ennui, mais en réaction à la frustration.

D.B. - Quels conférenciers vous frustrent le plus ?

R.S.W. - Ceux qui répètent la même "cassette", ceux qui ne font qu'énoncer tout ce qu'ils ont accompli, les donneurs de leçons...

D.B. - Comment le concept TED est-il né ?

R.S.W. - En 1983, je voyageais beaucoup. À force de parler avec mes voisins de siège, j'ai découvert que les gens les plus intéressants proviennent de l'univers de la techno, du design ou du divertissement. Et que ceux qui affichent des réalisations particulièrement intéressantes intègrent des éléments des deux autres disciplines dans leur travail.

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».